À lire en priorité

Certains aliments accentuent considérablement les troubles du transit, d'autres les apaisent...

Modérateur: Modo_Team

À lire en priorité

Message par clairette » Dim 01 Oct 2006, 19:10

Tout d'abord, il est primordial de se rappeler qu'il ne faut en AUCUN CAS retirer toute une CATEGORIE d'aliments (féculents, légumes verts, etc.) de votre alimentation. Notre corps a besoin d'une alimentation diverse et équilibrée. Les problemes engendrés (anemie, carences en vitamines, osteoporose) pourraient se révéler bien plus néfastes que la colopathie.

Les conseils de cette rubrique visent simplement à vous aider à détecter le ou les aliments qui peuvent vous poser problème. Chaque personne est différente et réagira de façon différente par rapport à certains aliments. Ce qui est mauvais pour quelqu'un peut être bon pour quelqu'un d'autre et vice versa. Il existe cependant des aliments qui ont pour effet connu de provoquer des gaz ou accélérer le transit.

C'est pourquoi il est très utile pour nous colopathes de noter dans un carnet pendant 2 ou 3 semaines exactement ce que nous mangeons, et les symptômes ressentis, et de faire le bilan sur les aliments qui semblent poser problème. Ensuite, essayez de retirer ces aliments un a la fois pendant une ou deux semaines afin de vérifier s'il y a ou non amélioration des symptômes. Cela peut prendre un peu de temps mais c'est beaucoup plus sain et efficace que de retirer systématiquement tous les aliments qui posent problèmes chez CERTAINES personnes !

Si vous pensez changer votre alimentation, n'oubliez pas de consulter votre docteur avant tout changement important!
Avatar de l’utilisateur
clairette
Ancienne
 
Message(s) : 1357
Inscription : Mer 13 Sep 2006, 11:34
 

Re: À lire en priorité

Message par marie » Dim 01 Oct 2006, 22:42

coucou

je sais, j'insiste lourdement avec le lactose (n'est ce pas Zackoune !!) mais j'ai trouvé cet article important et je crois comme toi Clairette, que la source de nos problèmes peut-être "simplement" alimentaire...Je vous invite à lire cet extrait ....

Gravité de l'intolérance au lactose : Une jeune femme souffrait de flatulences et de crampes d'estomac chroniques. Elle allait si mal qu'elle a consulté un médecin. Après une série d'examens, on a diagnostiqué une maladie inflammatoire chronique de l'intestin (MICI)#, pour laquelle on lui a prescrit un traitement. Seulement, comme elle n'avait rien changé à sa consommation habituelle de produits laitiers, les symptômes ont persisté. Après s'être documentée, elle s'est rendu compte que son alimentation pouvait bien être à l'origine de ses problèmes, ce qui l'a incitée à rechercher le coupable en procédant par élimination. Quand elle a exclu les produits laitiers, ses symptômes ont commencé à régresser. Quelques mois plus tard, après de nouveaux examens, son médecin lui confirmait qu'elle ne souffrait pas de MICI, mais d'intolérance au lactose. On imagine son soulagement !

À ce jour, aucun traitement ne stimule la production de lactase dans l'organisme humain. Cela dit, l'intolérance au lactose ne met pas la vie en danger. Mais comment peut-on en limiter les manifestations ?

Certains ont découvert, par tâtonnements, leur seuil de tolérance aux produits laitiers. Surveillez votre consommation ainsi que les réactions de votre corps, et vous parviendrez sans doute à déterminer la quantité maximale de lactose que vous pouvez assimiler.

D'autres ont opté pour l'abstinence pure et simple des aliments lactés. Moyennant quelques recherches personnelles ou la consultation d'un diététicien, on peut trouver de nouvelles façons de combler ses besoins en calcium. Certains légumes verts, poissons et fruits à écale en contiennent d'ailleurs beaucoup.

Pour les inconditionnels des produits laitiers, il existe des comprimés ou des solutés à base de lactase qui leur éviteront les symptômes de l'intolérance en aidant leurs intestins à transformer le lactose.

Vlà... si çà peut aider...
Avatar de l’utilisateur
marie
Membre d'argent
 
Message(s) : 552
Inscription : Ven 01 Sep 2006, 19:04
Localisation : IDF
 

Message par Sophie » Lun 02 Oct 2006, 17:04

Si ça peut aider, il y a des éléments très importants qui ont été déjà développés dans le post "colopathie et alimentation", où l'on parle déjà d'ailimentation déséquilibrée, d'intolérance.... Vala, vala
Mes devises : "Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse"et "J'apprends par mes erreurs"
Avatar de l’utilisateur
Sophie
Ancienne
 
Message(s) : 739
Inscription : Ven 25 Août 2006, 16:17
Localisation : Bruxelles (colo type D +++)
 

Message par clairette » Mar 03 Oct 2006, 0:20

:) merci les filles! Je suis en train de rediger un long post sur les liens avec l'alimentation... Po eu le temps de finir ce soir... Demain j'espere!!
Avatar de l’utilisateur
clairette
Ancienne
 
Message(s) : 1357
Inscription : Mer 13 Sep 2006, 11:34
 
 

Retour vers Alimentation & Régimes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)