Cymbalta 30 mg

Comment marche notre corps ? Quels médicaments utiliser ?

Modérateur: Modo_Team

Re: Cymbalta 30 mg

Message par Pich » Lun 23 Juin 2014, 11:32

Le traitement n'a vraiment fonctionné sur moi qu'à partir de 90mg.
Mais ça n'a pas duré et le médecin a du me monter à 120mg qui est la dose max.

Je suis resté plus d'un an à 120mg et je dois vraiment avouer que j'ai du mal à concevoir que l'on puisse être victime de crise de panique. C'est très étrange d'avoir été pendant si longtemps à la merci de cette phobie et d'en être si loin désormais.

Je ne crois pas cependant aux miracles. Je suis en train de descendre le traitement et les retours d'ancien laxo sur le sevrage n'est pas très positif (laxo revenue).

Mais bon, qui ne tente rien, n'a rien. Courage, tu fais bien de tenter l'expérience, et tu verras, si ça fonctionne, qu'en contre partie des effets secondaires vraiment minimes, tu gagneras beaucoup. Vraiment beaucoup. :pouce:
Avatar de l’utilisateur
Pich
Membre de bronze
 
Message(s) : 169
Inscription : Mar 12 Déc 2006, 14:55
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par beurkinette » Lun 23 Juin 2014, 17:10

Je me sens moins angoissee au quotidien, ca c'est sur.
Mais en meme temps je ne suis pas encore sereine!

Le docteur m'a dit de rester a 60 pour le moment...je le revois en Octobre, on verra a ce moment la!
Mais c'est vrai que quand je lis ton temoignage ca donne envie!
De toute maniere maintenant que j'ai commence je vais aller jusqu'au bout :boxe:
L'humour, c'est la politesse du désespoir - Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
beurkinette
Membre d'argent
 
Message(s) : 503
Inscription : Jeu 10 Sep 2009, 18:46
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par philippon » Dim 24 Août 2014, 10:26

-
Dernière édition par philippon le Mer 09 Déc 2015, 6:38, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
philippon
Ancien
 
Message(s) : 8
Inscription : Dim 24 Août 2014, 5:44
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par Tristan da Cunha » Lun 25 Août 2014, 10:54

Salut Phil, :hello:

Bienvenue au bercail, si j’ose dire… tu aurais préféré t’en passer, je le comprends.

Je suis navré de lire le récit d’une rechute, mais je pense que quelques éléments l’expliquent : tu as stoppé trop vite, trop brutalement, presque du jour au lendemain, le traitement qui te servait de béquille, au lieu d’appendre à t’en passer très progressivement. Il aurait fallu être plus consciencieux sur ce point. De plus, l’expatriation, à laquelle s’est ajouté l’imbroglio pharmaceutique international, a probablement engendré une période de fort stress, qui a provoqué le retour de certaines angoisses. Puis la situation perdurant, elles se sont installées… Bref, un enchaînement.

Le Cymbalta t’a en effet permis de faire de grands bonds en avant, mais comme nous le soulignions à l’époque, parmi nos réserves, s’en remettre à de telles molécules des années durant, voire toute une vie, n’est pas la panacée. Un tel traitement ne doit être que temporaire, et passer le relais à tout ce que l’on a consolidé entretemps et sur quoi on peut ensuite s’appuyer. Le bilan n’est, comme tu le démontres, pas négatif. Cette période de mieux-être t’a par ailleurs prouvé qu’une vie meilleure et allégée de certaines pesanteurs est possible, tu dois te convaincre qu’elle reste à ta portée même sans AD.

En ce qui concerne les anxiolytiques, et notamment les benzodiazépines, tu nous rappelles à tous qu’il ne faut pas en prendre sur des périodes prolongées, sauf à en devenir dépendant.

Je te souhaite malgré tout de trouver la solution et de goûter à nouveau à la vie sans laxo. :ange:
Avatar de l’utilisateur
Tristan da Cunha
Admin
 
Message(s) : 2380
Inscription : Ven 07 Oct 2011, 21:56
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par philippon » Lun 25 Août 2014, 16:29

-
Dernière édition par philippon le Mer 09 Déc 2015, 6:39, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
philippon
Ancien
 
Message(s) : 8
Inscription : Dim 24 Août 2014, 5:44
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par Totoro » Lun 25 Août 2014, 17:54

Salut Phillippon,

Heureux de voir que tu existes vraiment après avoir vu tant de conversations où tes messages avaient disparu :)

Sache que j'ai moi aussi testé le Cymbalta et la Paroxétine. Dans les deux cas ma nervosité avait quasiment entièrement disparu mais pour moi les maux de ventre étaient toujours présents avec le même degré d'intensité.

Aujourd'hui je comprends ton dilemme entre l'antidépresseur qui, dans ton cas, fonctionne très bien et ne rien faire et donc vivre avec la laxo. Pour ma part, après avoir TOUT essayé (plein de diètes, analyses en tout genre, EMDR, sophro, méditation, magnétisme, etc.) j'ai finalement compris (et je parle pour mon cas personnel) que je n'avais absolument AUCUNE prise sur mon ventre. C'est à dire que j'avais beau ne manger que du riz et des carottes, tester trente sortes de médicaments, me relaxer, ça ne changeait rien.

Par contre, en analysant les rares fois où je me suis senti vraiment mieux (une selle par jour bien moulée) et au vu de tous mes examens médicaux, j'ai pu établir que:

1) Mon système digestif est impeccable
2) La cause est purement inconsciente
3) De ce fait je n'ai aucune prise directe sur ma digestion

Ca m'a déjà permis dans un premier temps de lâcher prise et d'arrêter de culpabiliser lorsque je faisais quelque chose qui pouvait éventuellement avoir un impact sur ma digestion (type manger une pizza, m'énerver, angoisser etc).

Ensuite je me suis mis à étudier précisément les raisons de mon mieux-être dans les rares moments dont je parlais précédemment. Mes quelques années de thérapie m'ont énormément servi pour m'orienter. Cette étape, j'y suis encore: j'ai toujours mes problèmes de ventre mais j'arrive à dissocier progressivement les contextes où ma digestion varie. Mon objectif est de parvenir petit à petit à comprendre pourquoi mon corps m'envoie quotidiennement ce message via les diarrhées. Car je sais qu'une fois que j'aurai capter ce message je serai en mesure de faire ce qu'il faut pour y répondre.

Dans mon cas il est possible que les diarrhées soient l'expression d'un manque d'attention durant mon enfance ayant évolué en une peur monstrueuse de ne pas arriver à m'en sortir seul (manque de confiance en somme). Comme par hasard, les quelques fois où je me suis senti comme "guéri" je me trouvais dans une situation où j'étais amené à gérer ma vie sans aucune assistance, c'est à dire sans aide financière ou affective familiale ou autre. Je reprenais de fait confiance en moi et en mes capacités à vivre par moi-même.

Evidemment tout cela est très personnel et tous les colopathes ne le sont pas pour les mêmes raisons mais peut-être que mon cheminement t'inspirera et/ou te parlera... Bref, en tout cas cette attitude m'a permis de sortir du trou dans lequel je m'étais enterré et j'ai même décidé de quitter le domicile familial pour partir bosser en Australie à la fin de l'année et enfin prendre mon indépendance !
Avatar de l’utilisateur
Totoro
Habitué
 
Message(s) : 36
Inscription : Mer 09 Oct 2013, 10:18
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par philippon » Mar 26 Août 2014, 12:36

-
Dernière édition par philippon le Mer 09 Déc 2015, 6:39, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
philippon
Ancien
 
Message(s) : 8
Inscription : Dim 24 Août 2014, 5:44
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par audrey » Dim 31 Août 2014, 15:41

hello philippon !! :sol:
Ca fait longtemps que je suis pas venue sur le fofo !! et que vois je? Mr Philippon him self !! :bounce:
tu as tellement progressé ! c'est génial ! je suis contente parce qu'il y a plusieurs années, quand je t'ai connu en pleine laxophobie, au fond du trou , je savais que tu vivrais toutes ces réussites, le boulot, le mariage et toi aussi tu es à Hong Kong !! J'ai envie de te dire congratulations !!!
Pour moi HOng Kong, c'est ma réussite de laxophobe grace à ce forum !!
c'est un endroit magique, et pour le découvrir j'ai du me surpasser et grâce à vous, j'ai vaincu !
j'ai des hauts et des bas, mais cet accomplissement a changé ma vie, ça a été une avancée determinante
En ce moment tu n'es pas trop en forme, c'est qu'un mauvais moment à passer, c'est temporaire, tu vas remonter la pente. comme tu l'as fait par le passé! :boxe:
tout ce que tu as gagné, rien ni personne ne pourra te l'enlever, même si à présent tu ressens une certaine forme de régression à cause de l'arrêt brutal d'une molécule qui ta beaucoup soulagé.
A part le cymbalta il y a des molecules qui ont plus ou moins le même mécanisme d'action, et je pense notamment à l'effexor ( venlafaxine) et citalopram ( seropram) . Ce sont des antidepresseurs, inhibiteurs de la recapture de la serotonine et peut être que d'autres molécules similaires pourront te procurer les effets benefiques sans les effets secondaires du cymbalta.
Depuis une dizaine d'années je prends ces molecules, avec aussi les benzo ( seresta) et aussi de faibles doses de neuroleptiques.
Je me maintiens ;
Il faut savoir qu'aujourdhui pour lutter contre les phobies et le syndrome d'anxiété généralisée, il existe un arsenal thérapeutique très étendu, et peut être devrais tu consulter un psychiatre qui saura faire la synthèse de tous les traitements que tu as pris, des avantages et des inconvénients et te proposer une solution adapté à tes besoins aujourd'hui.
là t'as pas trop le moral, a cause de cette rechute, mais moi avec toutes les années de recul qu'on a maintenant sur notre maladie je sais qu'il y a des solutions et que c'est qu'un petit accident de parcours. :hug:
BIP BIP !!! Image
Avatar de l’utilisateur
audrey
Ancien
 
Message(s) : 3332
Inscription : Jeu 15 Fév 2007, 21:49
Localisation : R.P (colo type D- laxo + agoraphobe)
 

Re: Cymbalta 30 mg

Message par VanHalen » Lun 01 Sep 2014, 16:04

Salut audrey et coucou philippon, sacrée progression en effet ! ;)
Right Here, Right Now !
Avatar de l’utilisateur
VanHalen
Co-administrateur
 
Message(s) : 1941
Inscription : Sam 24 Mai 2008, 12:54
Localisation : Laxo - Léger Agoraphobe
 
 
Précédent

Retour vers Médicaments classiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité