Page 1 sur 1

Les Analgésiques

Message Publié : Ven 18 Août 2006, 17:57
par Zackoune
LES ANALGESIQUES

Les analgésiques sont des médicaments utilisés en médecine ayant pour but d'éliminer la douleur d'un patient (les antalgiques ne faisant qu'atténuer la douleur).

LES ANTISPASMODIQUES

Les antispasmodiques sont, comme leur nom l'indique, des médicaments destinés à traiter les spasmes, ces spasmes étant principalement digestifs ou génito-urinaires. Les spasmes sont des contractions intenses, brutales de la musculature dite involontaire ou lisse (les muscles que l'on ne contrôle pas par la volonté). Ce type de musculature permet, par exemple, la progression du bol alimentaire dans nos intestins.

Il en existe deux types :

LES ANTISPASMODIQUES ANTICHOLINERGIQUES

Ceux-ci agissent directement au niveau nerveux en bloquant les récepteurs de l'acétylcholine.

http://www.doctissimo.fr/medicament-GASTROSEDYL.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-GENATROPINE.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-LIBRAX.htm ( anxiolytique de la famille des benzodiazepines, cf la partie du forum dédier a ces traitements : risque lourd de dependance.)

Malheureusement, ces produits qui sont très efficaces comportent aussi un grand nombre d'effets indésirables : trouble de l'accommodation oculaire (maintien d'une pupille dilatée ou mydriase), augmentation de fréquence cardiaque, sécheresse buccale, etc.
On leur préférera donc l'autre catégorie d'antispasmodiques

LES ANTISPASMODIQUES MUSCULOTROPES

Ils ont moins d'effets secondaires que les antispasmodiques cholinergiques car ils agissent directement au niveau des muscles pour favoriser leur relâchement et lever le spasme.

- Antispasmodiques musculotropes à visée digestive

http://www.doctissimo.fr/medicament-TRIMEBUTINE.htm : Debridat, Modulon, Transacalm
http://www.doctissimo.fr/medicament-MEBEVERINE.htm : Colopriv, Duspatalin
http://www.doctissimo.fr/medicament-DICETEL.htm

Le Charbon :
http://www.doctissimo.fr/medicament-ACTICARBINE.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-NOTGAZ.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-CARBOLEVURE.htm

- Antispasmodiques musculotropes, anti-flatulents

http://www.doctissimo.fr/medicament-METEOSPASMYL.htm

- Antispasmodiques mixtes

http://www.doctissimo.fr/medicament-VISCERALGINE.htm

LES ANALGESIQUES PERIPHERIQUES

- Le paracetamol

Traitement de base des états douloureux.

http://www.doctissimo.fr/medicament-PARACETAMOL.htm : Doliprane, Dafalgan, Efferalgan.

- Les anti-inflammatoires non stéroïdiens

Traitement de l'inflammation.
Ne sont jamais utilisés dans le cadre de colopathie fonctionnelle du fait de leurs effets secondaires et des troubles digestifs qu'ils peuvent entrainer.

http://www.doctissimo.fr/medicament-ASPIRINE.htm : Aspégic, Aspirine
http://www.doctissimo.fr/medicament-KARDEGIC.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-VOLTARENE.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-ADVIL.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-PROFENID.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-NIF ... gelule.htm
http://www.doctissimo.fr/medicament-FELDENE.htm

LES ANALGESIQUES CENTRAUX NON MORPHINIQUES

Utilisé dans les douleurs d'intensité modérée ou intense. Ils peuvent être prescrit dans le cadre de colopathie fonctionnelle. Cependant il s'agit pour la plupart de dérivés opiacés faible pouvant provoquer une dépendance importante. Il faut donc préféré des classes analgésiques moins puissantes avant d'en arriver a ce stade (antispasmodique et paracétamol en première intention).

Le dextropropoxyphene : http://www.doctissimo.fr/medicament-DIANTALVIC.htm
La codéine : http://www.doctissimo.fr/medicament-EFF ... ODEINE.htm
Le tramadol : http://www.doctissimo.fr/medicament-TOPALGIC.htm

LES ANALGESIQUES CENTRAUX MORPHINIQUES

Utilisés pour traiter les douleurs intenses ou rebelles aux autres antalgiques.

La morphine : http://www.doctissimo.fr/medicament-MORPHINE.htm : Moscotin, Skenan
La buprenorphine : http://www.doctissimo.fr/medicament-BUPRENORPHINE.htm : Subutex, Temgesic
La nalbuphine : http://www.doctissimo.fr/medicament-NUBAIN.htm

Message Publié : Mar 22 Août 2006, 13:35
par polux
@ zakhoune
Attention avec librax qui est un analgesique mais qui est avant tout un anxiolitique de la famille des benzodiazépides. Peut être peut le mettre dans cette catégorie.

Message Publié : Mar 22 Août 2006, 15:18
par Zackoune
Oui tu as tout a fait raison.
Je vais de ce pas mettre une anotation pour ne tromper personne.

Message Publié : Lun 20 Nov 2006, 16:15
par Cololo
J'ai pris du Librax... Ca n'a rien donné...

Message Publié : Mar 26 Déc 2006, 11:22
par clairette
Bonjour et bienvenue!

Evidemment ca vaut le coup d'essayer, mais moi je sais que le duspatalin ne me fait pas grand chose... Mais comme je suis surement plus laxophobe que colopathe, mon cas n'a rien a voir avec le tien! En tout cas, c'est genial que tu ais trouve quelque chose qui fonctionne pour toi!!

Claire.

Message Publié : Mer 27 Déc 2006, 9:35
par Cololo
Je suis aussi beaucoup plus laxophobe que colopathe mais je suis toujours plus ou moins balonnées, peut être que ce médicament aura de l'effet sur moi, je vais tenter.
Merci de ce long post et courage à toi :console:

Message Publié : Mer 27 Déc 2006, 13:27
par Coco
Moi je ne suis pas laxophobe mais TOTAL colopathe!

Et mon traitement quotidien (Débridat et météospasmyl) m'apporte un confort certain. Il y a qq semaines, j'étais en "panne" de médocs entre 2 prescriptions... oh lala! Les choses se sont un peut arrangées quand j'ai repris le traitement...

Message Publié : Mer 27 Déc 2006, 14:12
par Cololo
Au fait, comment sais-tu que tu n'es pas du tout laxophobe ?
Moi je me demande par exmple si je suis colopathe tout court ou juste laxophobe mais c'est dur d'en être certaines..

Message Publié : Mer 27 Déc 2006, 14:16
par Coco
Ben je me base sur l'éthymologie du mot : laxo: selles... phobie:peur

Je n'ai pas peur de sortir ou de faire des choses à cause d'une éventuelle diarrhée. Ca ne me retient pas, ni ne m'entrave pas dans ma vie courante... donc je pense que je ne suis pas laxophobe!

Quand j'ai une crise de SII, je vais aller aux :wc: aussi souvent que nécessaire, mais je ne vais pas craindre que ça me prenne n'importe où, dans n'importe quelles cirtonstances.

En fait, je souffre plus des signes neurovégétatifs associés que des toilettes elles mêmes :nul:

Message Publié : Mer 27 Déc 2006, 14:17
par Cololo
:console:

re

Message Publié : Lun 31 Déc 2007, 0:38
par so
bienvenue mimi

Je vais en parler à mon médecin traitant, il faut tout tenter.
Je suis contente de m'apercevoir que certaines personnes arrivent à trouver des solutions.

Merci