Page 2 sur 3

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mar 02 Sep 2008, 14:25
par JULIEN
Bon ben je crois que c'est clair!!!

Pour garder la motivation il nous faut quelqu'un qui nous tire vers le haut si j'ai bien compris vos messages, et en réfléchissant bien je pense que vous avez raison.
Quelques "coups de pied au cul" de temps en temps ça fait pas de mal!!!

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Jeu 04 Sep 2008, 3:54
par moufette
En effet, ca depend des personnes....

Moi je suis colopathe, donc c est peut etre different.
Maintenant je sors avec un faux colopathe (il a moins de crise que moi et il est persuade d etre gueri AH AH AH c est pas vrai, mais bon, s il le pense hein,.....).

C est quand meme vachement pratique :lol:

On ne s enferme pas du tout. Au contraire.

QUand je suis en retard, il sait pourquoi, quand j ai envie de rester seule, il comprend pourquoi, quand j ai pas envie de manger, il comprend pourquoi....si j ai pas envie de manger, il me fait pas une salade....

Ca va en fait...je me sens mieux et comprise.

Parce que bon... j ai beau regarder autour de moi, des mecs ou des nanas qui supportent ou comprennent vraiment nos problemes, y en a pas beaucoup.
Si vous en avez trouve un, bravo, gardez le!!!!

Au Japon, honnetement ces problemes semblent etre courants. Quand je dis que j ai un Syndrome du colon irritable en japonais a quelqu un, y a environ 70% des gens qui comprennent tout de suite. EN France, le caca c est tabou, si t as un probleme c est forcement psychologique et que t es folle....bref...sans vouloir mettre tout le monde dans le meme sac....

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Jeu 04 Sep 2008, 7:51
par Jeff
moufette a écrit :On ne s enferme pas du tout. Au contraire.


De ce que je lis de toi sur ce forum, avec entre autres tes nombreuses pérégrinations à travers le monde et ton caractère bien affirmé, t'as pas vraiment l'air du genre à jouer les mamis ! ;)

moufette a écrit :Quand je dis que j ai un Syndrome du colon irritable en japonais


Je crois qu'il va falloir nous mettre ça en phonétique... :siffle:

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Jeu 04 Sep 2008, 9:08
par moufette
Alors en phonetique, ca ressemble a un nom de Samourai lol...

c est

KABIN SEI CHOU SHOUKOUGUN

ca c est avec le systeme Hepburn de retranscription....c est americain...pour les Francais ca donne

CABINE SEI TCHOO CHOUKOUGOUNE

je l ecrirais bien en japonais, mais je crois que ca fait planter les forums...lol

CABINE c est sensible, SEI, je sais pas trop, CHOU, c est le colon, et CHOUKOUGOUNE c est syndrome
comme quoi c est pas complique le japonais!

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Lun 13 Avr 2009, 15:26
par balloon girl
Cabine chou, c'est noté :)
Sinon, moi je pensais à un pharmacien !
Parce que perso, rien que le fait de voir une pharmacie, ça me met des étoiles dans les yeux :lol:
Alors, il pourrait peut être me piquer des boîtes de Smecta en douce et avoir des ristournes sur le Maalox :love:
Ce qui m'éviterait de devoir demander de l'Immodium, à voix basse, à ma pharmacienne un peu nunuche qui hurle (au cas où le gars au bout de la queue, qui s'est formée en 2 secondes à la caisse, n'entende pas) qu' " il faut bien prendre un cachet après chaque selle liquide !"
:lol:

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mar 14 Avr 2009, 21:28
par lallouette
Bonsoir,

personnellement, mon "trouble" "maladie" (ce qu'on veut) me bloque dans mes relations avec les hommes. Ca ne me permet pas de me sentir féminine. :( Dans les clichés, une femme c la classe, alors qu'un homme peut plussss se conduire comme un malpropre. Je n'ai qu'à me détacher des clichés, je le sais.

Mais comment être désirable quand on est capable de refaire l'ambiance sonore d'une soirée ? Ou qu'on doit subitement quitter les lieux car on ne tient plus (qu'on est tte rouge, avec la tête qui tourne, les jambes qui flageollent et tutti quanti ?) et qu'on peut faire le coup à chaque soirée. A la longue, c lassant pour l'autre. Certes, je ne sais pas roter, ni cracher, et je ne rigole pas bruyamment si par mégarde, il m'arrive un petit incident technique...

Pour l'instant, je ne suis pas capable d'entamer une relation amoureuse. Je fais du sport et je mate les gars en douce. :D

Et puis, 2 "laxo" en couple font des bébés "laxo" ? J'ai tellement souffert de cette maladie que je ne supporte même pas l'idée de mettre au monde un humain qui serait amené à vivre ce que j'ai vécu (même si c pas le bagne et qu'il y a pas mort d'homme, j'ai le sentiment d'avoir vécu l'enfer) Actuellement, face à un enfant "laxo", je ne saurais même pas lui donner des conseils pour l'aider à guérir.

Mouaif (sentiment de la soirée)

:) quand même

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mer 15 Avr 2009, 0:31
par VanHalen
Mhh... un couple de laxo ne fera pas un enfant laxo.. je crois pas que ça soit dans les 'gènes', peut être s'il a un tempérament anxieux comme les parents, et encore.. ça se déclenche hyper tard.. en général par un événement déclencheur, bref.. trop hypothétique pour que ça soit la norme je pense.
Et puis je vois que tu n'es pas la seule à douter de ta féminité, tu vas voir qu'il y a des hommes compréhensifs, la majeure partie même je pense... Quand on aime quelqu'un, on aime pas la voir souffrir, être mal, rouge, les jambes qui flageollent, on s'inquiète mais on ne fuit pas.. OK ça va être un peu plus difficile à trouver, mais au moins tu tomberas sur une perle ;)

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mer 15 Avr 2009, 10:33
par Carnivore
A la question du couple laxo qui fait un enfant, j'émettras tout de même plus de doutes que Vanhalen. Pas sur le fait que ce soit dans les gênes, on est d'accord. Mais par contre, si les deux parents sont colos, j'imagine qu'il y a plus de risques que l'enfant (peut être plus tard le soit) ait des problèmes (peut-être mondre) sur ce point. Et les habitudes et anxiétés des parents concernant l'accès aux toilettes et ce qui suit pourrait tout de même donner à l'enfant de mauvais repaires involontaires concernant sa "digestion" au quotidien (si vous voyez ce que je veux dire).

Et je rajouterais, en reventant sur la question originale du thread : Couple laxo = toilettes en double. :siffle:

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mer 15 Avr 2009, 10:44
par Jeff
OK sur la possibilité de refiler son stress à l'enfant, d'ailleurs y'a qu'à voir ici le nombre de personnes qui ont des parents anxieux, anxiogènes ou dépressifs.

Mais je verrais bien un côté positif : ne surtout pas vouloir transmettre ce problème à sa progéniture pourrait être une motivation de poids pour se forcer à faire face à ses propres phobies.

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Mer 15 Avr 2009, 12:50
par moufette
Bon, ici votre employee speciale du Japon, je confirme, meme s ils ont beaucoup de defauts, les Japonais sont plus ouverts aux histoires de caca et de mal au bidon....
Je sors en ce moment avec un element sain (pas colo, pas laxo)...je lui ai explique mes problemes, et pour lui, c est limite normal...Quand je lui dis que ca va pas, il me masse le ventre.
Je lui dis : mets de la musique, il comprend que je vais aller aux wc...

Hier j ai appele ma mere pour lui dire que je passais un scanner pour mon bidon, que le docteur m avait donne des medocs mais que un me faisait trop peter alors j ai arrete. Resultat, ma mere a eclate de rire et s est moquee de moi....trop sympa...
:chaise:

Pour ce qui est des enfants, faut surtout pas le rendre hyppocondriaque....

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Jeu 16 Avr 2009, 18:28
par balloon girl
Je suis tout à fait d'accord avec ce qui a été dit, concernant les enfants et les relations amoureuses.
Vraiment, si on essaie de voir la colopathie du point de vue positif, ça permet de faire le tri et de ne pas perdre son temps avec des relations qui n'en valent pas la peine.

Moi récemment, je me suis fait plaquée parce que j'étais tous le temps fatiguée et que je ne sortais pas assez (ça me semble encore + débile quand je l'écris)
J'avais dit que j'avais une maladie chronique au ventre et mon ex me voyait prendre des médicaments et m'enfermer un moment dans les toilettes.
Mais à part me dire d'arrêter de prendre ces médicaments, il ne me comprenait pas, ne me posait aucune question et il n'a fait aucun lien je suis sûre entre ça et ma fatigue. Mais si je n'avais pas été colopathe ça aurait été pareil. Quand le véritable amour est là, je doute que la colopathie le fasse fuir.

Je partage tes craintes lallouette parce que vivre dans le même appart que quelqu'un sans pouvoir s'échapper quand on en a envie, moi ça m'embêterait..
Mais il y a des filles qui y arrivent selon plusieurs témoignages ici alors pourquoi pas nous..?! Il n'y a plus qu'à se lancer...

Bon courage ! :)

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Sam 31 Juil 2010, 23:31
par xdrum
" il faut bien prendre un cachet après chaque selle liquide !"


Je vous lis et je suis mord de rire, on est vraiment tous dans le même panier !
J'ai mis beaucoup de temps avant d'aller moi même chercher ma lopéramide fièrement à la pharmacie (toujours la trouille de tomber sur une belle laborantine en plus... =/ )
Maintenant je me dis que c'est leur métier et qu'ils voient des trucs bien plus "dégueu" que nos pauvres histoires de caca !

Et pour les autres clients...
"OUI je me chie dessus Mme Michu et OUI j'aime ça !" lol, des fois j'aimerais revendiquer notre mal inconnu, baisser mon froc au milieu de la rue et sortir un étron de compétition, de quoi défriser tous les caniches du quartier !!!

Évidemment dès que je croise une jolie fille, c'est la panique et la défiance retourne d'où elle vient !

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Ven 24 Sep 2010, 22:45
par redge972
Coucou mes amigos colo :)

Je suis vraiment en pleine reflexion sur le fait de pouvoir construire une relation avec une autre personne colopathe.

Ca peut impliquer en fait des bons et mauvais coté comme dans tout les couples.
Mais la compréhension sera je pense plus accrue.
Le fait d'être deux colopathes et sachant que souvent les crises sont accentuées ou provoquées par des passage de stress peut laisser a penser que lorsque notre compagne ou compagnons aura une crise, cela pourra egalement en provoquer chez nous.
Le fait de penser que les toilettes ne seront plus libre etc ... Et effectivement, le coup des deux toilettes devient indispensable mdr !
Et puis se sentir mal a deux dans la même soirée, ca le fait moyen mdr !!

Mais d'un autre coté, la vie de couple est rythmé selon la colopathie et une entraide est forcement là ! Et la lassitude et le découragement ne sont pas forcement des resultantes à cette situation.

Cela fait 4 ans que je suis colopathe et j'ai tjs cet espoir fou que cela disparaisse comme c'est venu !! Et je veux y croire !!
Ma compagne vient de me quitter car elle ne voyait plus d avenir joyeux avec cette situation, elle se sentait prise au piège et a voulu profiter de sa vie après une relation de 6 ans.
Mais je ne peux pas lui en vouloir !! Je comprend très bien ! elle est a aussi "chier" durant toutes ces années.
Repas de famille desertés, mariage sans repas, adieu : cinema-resto-sortie trop loin- randonnée etc ....

Donc je me dis que vivre cela avec une colopathe serait peut etre un bon moyen de ne gacher la vie a personne...

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Sam 25 Sep 2010, 17:19
par sinead
Mouais, je pense qu'un couple de colopathes a plus de chances qu'un autre de s'enfermer sur lui même et de ne plus sortir du tout au final.
Il y a tellement de témoignages sur ce forum de gens qui vivent avec un(e) non-colopathe et pour qui tout se passe très bien. C'est ça l'amour, faire avec les défauts de l'autre même si parfois on n'y comprend rien de rien :love: .
Je sais que personnellement, sortir avec un colopathe ruinerait complètement ma vie sociale. J'ai tendance à être un peu casanière à la base, alors si je n'ai personne pour me booster, c'est la cata! Les gens sont bien plus compréhensifs qu'on se l'imagine, il suffit de tomber sur la bonne personne!

Re: Couple laxophobe, la solution?

Message Publié : Sam 25 Sep 2010, 17:25
par Jessy
je pense comme sinead, moi je sortirais même plus si mon amoureux été colopathe!! heureusement qu'il ets compréhensif et qu'il ne me juge pas!!ya des perles sur terre oui promis ca existe