pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonyme ?

Relations amicales, partir en vacances...

Modérateur: Modo_Team

pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonyme ?

Message par Amber » Mer 09 Nov 2011, 13:04

Bonjour,

Bonjour à tous ! Je suis nouvelle, je m'étais inscrite il y a un moment mais n'avait jamais osé poster un message : toujours cette peur du jugement.
J'ai 23 ans et je suis colopathe depuis presque 10 ans. Cela ne s'arrange pas du tout. Cela m'angoisse pour l'avenir : travail, vie amoureuse...
C'est pour ca que je trouverais bien qu'il existe des réunions de rencontre. Je pense que je ne pourrais être qu'avec quelqu'un qui comprend ca (autrement j'aurais trop peur de le dégouter) : pas forcement à un stade aussi avancé que le mien bien sur (se serait pas jerable, deux colopathes sévères ensemble). C'est dur de rencontrer quelqu'un (peu de sorties et la honte).

Pour le travail aussi j'ai peur. J'ai souvent changé de filières d'études. Une fois un diplome en poche j'ai peur de la vie professionnelle qui m’attend alors je commence une autre formation en espérant que cette fois le boulo me paraitra convenir. J'ai eu la mauvaise idée de faire une formation de prof (faut etre maso franchement). De toute façon, si je ne vais pas mieux d'ici la fin de ma formation, il est évident que je ne pourrais pas exercer ce métier mais alors lequel...? Je despère de trouver un boulo qui me convienne sans trop de stress (surtout avec la situations actuel et le chômage). Je sais que ce n'est pas l'objet du sujet mais si certains ont des boulots qui s'accordent bien avec leur maladie je veux bien des informations.

Pour revenir au sujet, certains couples se sont-ils rencontré par ce forum ?
Avatar de l’utilisateur
Amber
Habitué
 
Message(s) : 73
Inscription : Mer 01 Juin 2011, 11:35
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par beurkinette » Mer 09 Nov 2011, 17:52

Tu sais il y a des profs sur ce forum! je pense que tu peux aller voir le sujet là dessus.

Et sinon je crois avoir compris qu'il y a eu un couple qui s'est rencontré par ce forum il y a quelques années, mais ça peut être les seuls!
Mais tu peux être en couple avec quelqu'un de pas colopathe! Que tu vas rencontrer dans ta vie extérieure et pas sur le forum! La preuve, moi, et tant d'autres!

Mais bon pourquoi pas...
L'humour, c'est la politesse du désespoir - Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
beurkinette
Membre d'argent
 
Message(s) : 503
Inscription : Jeu 10 Sep 2009, 18:46
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par Amber » Mer 09 Nov 2011, 19:31

Mais tu peux être en couple avec quelqu'un de pas colopathe!

Oui j'aimerais bien mais je suis pas sur qu'il comprendrait. Il finirait par en avoir marre ou je le dégouterais. Ou alors moi je ne supporterais pas. Une fille qui produit plus de gaz qu'une usine toute la journée ca doit finir par énerver quand on a pas le même problème.
Avatar de l’utilisateur
Amber
Habitué
 
Message(s) : 73
Inscription : Mer 01 Juin 2011, 11:35
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par episto06 » Mer 09 Nov 2011, 20:33

ne t'inquiète pas tous les colopathes ne finissent pas à 70 ans seuls avec un chat ( puant de préférence) à se lamenter devant une assiette de soupe en regardant France 2 :ange:

On peut être colopathes tous les deux ça aide au départ ( l'autre nous comprend) mais sur la durée ce n'est pas génial. Dans la colopathie, il y a une part de maladie physiologique certes mais surtout une part psychologique et phobique. Plus on combat la phobie, plus elle régresse. Si l'autre t'encourage à rester à la maison, à te renfermer parce ce que le bidou fait mal. Tu peux être certaine de rester cloitrée toute ta vie devant l'ordi, associable à faire tes courses sur le web :pfff:

Je parle en connaissance de cause je suis en couple depuis 3 ans et demi et si ma moitié n'était pas là pour me mettre des pieds au **** je serai sans doute un déchet voir pire. il faut se battre tous les jours et ensemble :boxe:

On l'a déjà évoqué à maintes reprises. Les couples qui durent sont ceux qui sont sincères très rapidement et qui apprennent à gérer les crises ensemble. On a tous des fêlures, des choses qui nous rendent invivables au quotidien, l'amour qui dure c'est celui qui compose avec tout ça. Parfois je vais pas bien, je suis réconforté. Parfois c'est ma moitié et à mon tour d'apporter affection et attention...

Si le mec se barre, c'est qu'il n'a pas les épaules assez grandes ou simplement il n'est pas prêt à s'engager...

c'est une quête longue mais on y arrive... pour attirer l'autre, il faut être bien dans ses pompes et ça viendra tout seul...

Le fait de se réunir entre colopathes est une bonne idée, ça s'est déjà fait et ça se refera! Reste à trouver un point central en France pour tout le monde :bye:

Courage!
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4150
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par Liloo » Jeu 10 Nov 2011, 11:53

Je pense également qu'être avec une personne non colopathe me permet d'avancer.
Je me dis que pour lui je me dois de sortir plus, de ne pas faire que m'écouter sinon je resterais effectivement cloîtrer chez moi.

Ce qui me permet vraiment d'aller de l'avant c'est qu'il est très attentif à mes problèmes, dès le début de notre relation je lui en ai parlé (disons 3 mois après). De ce fait il n'agit pas comme si c'était évident pour moi et c'est important pour moi, qu'il se rend compte que je fais des efforts.
Petit à petit tu verras que ça te permettra de plus sortir spontanément. Même s'il ne faut pas se leurrer c'est toujours avec une certaine appréhension.

Après pour tout ce qui est du côté : je vais le dégoûter, c'est répugnant et cie ... j'ai eu exactement le même ressenti. Finalement il s'en contre fiche totalement, il me le dit clairement.

Donc je ne pense pas que mon ami soit le seul homme qui puisse être compréhensif sur ce sujet. Après voilà des pauvres garçons il y en a, tout comme il y a des pauvres filles. Mais j'imagine que ce ne sont pas ces personnes qui t'intéresse.
Gardes espoir.
Et malgré le peu de sortie il suffit d'une fois. Ou peut-être peux tu passer par internet ... c'est courant maintenant.

Quoi qu'il en soit, c'est possible de rencontrer quelqu'un et je pense que quelqu'un de non colopathe permet d'avance significativement.
Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais.
Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore.
Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Avatar de l’utilisateur
Liloo
Nouveau membre
 
Message(s) : 29
Inscription : Mer 02 Juil 2008, 18:41
Localisation : Colopathe Constipation/diarrhées
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par Amber » Jeu 10 Nov 2011, 20:16

C'est encourageant quand je lis vos messages. Il y a beaucoup d'expérience positive avec des non colopathe. Après il y aussi le travail sur soi même c'est sur car si on se deteste à cause de ca on peut pas comprendre que quelqu'un tienne à nous même si c'est des sentiments réels. Je n'ai pas encore trouvé la perle rare qui sera me comprendre mais j'ose espérer que vous avez raison !

Merci vraiment de votre soutien !!

C'est sur que ca oblige à se bouger un peu. j'aimerais pas rester cloitrer chez moi, ca ne ferait qu'empirer les choses. Je me bouge moi mêle par nature et le contexte fait que de toute façon on est obligé de bouger.
Avatar de l’utilisateur
Amber
Habitué
 
Message(s) : 73
Inscription : Mer 01 Juin 2011, 11:35
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par episto06 » Jeu 10 Nov 2011, 20:34

C'est bien déjà ta démarche est positive: tu as pris conscience de ton mal et tu ne t'es pas résigné à te laisser couler...c'est le début de la reconquête :)

Si ça peut t'encourager: il y a 1 an, aller chercher le pain apparaissait comme la pire des épreuves, faire les courses pareil même 30mn...aujourd'hui je bosse et j'enchaine avec des courses. Je sors chez des amis, en voiture sans trop réfléchir. On remporte petit à petit des batailles et tu finis par relâcher la pression....

Surtout ne pas s'enfermer et parler même si ça parait difficile!

Courage :bye:
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4150
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: pourquoi pas des reunions "colopathes/laxophobes" anonym

Message par Amber » Jeu 10 Nov 2011, 22:12

C'est bien déjà ta démarche est positive: tu as pris conscience de ton mal et tu ne t'es pas résigné à te laisser couler...c'est le début de la reconquête :)


Oui je compte bien tout faire pour mener une vie normale. J'ai fait une thérapie de 1 an et demi il y a un moment. Ca m'avait aidé, mes symptomes avaient un peu régressé mais le grand changement a été que je les contrôlais beaucoup mieux et que j'avais moins d'idées noires. Après, avec les études je n'avais plus le temps donc j'ai du arrêter. Mais mon état a bcp empiré depuis 6 mois donc j'ai recommencé la psychanalyse. Je compte bien poursuivre cette fois jusqu'à aller vraiment mieux.

Je mise beaucoup d'espoir la dedans. J'ai deux ans pour aller mieux avant de finir les études.

Je me reconnais beaucoup à travers ton ressenti

Moi aussi je me reconnais beaucoup dans vos récits. Cette maladie est vraiment dur à vivre (je dirais même une des pires car elle n'est pas considéré et qu'on est pris pour des gens crade qui le font exprès...) mais ca nous rend surement plus ouvert et plus intelligent que tout ceux qui nous juge.

C'est vrai que des réunions entre colopathes voir des sorties pourraient améliorer nos conditions de vie, regagner confiance en soi, être socialement plus ouvert et surtout enfin être libre de ne plus mentir.
[/quote]
Ce serait cool oui :)
Avatar de l’utilisateur
Amber
Habitué
 
Message(s) : 73
Inscription : Mer 01 Juin 2011, 11:35
 
 

Retour vers Sorties, Sports & Loisirs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité