Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Relations amicales, partir en vacances...

Modérateur: Modo_Team

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par sinead » Lun 10 Oct 2011, 9:34

Ca me rappelle certaines fois où, comme elle, j'ai pu être super intransigeante avec des amis. Je crois que finalement j'aurais voulu qu'ils comprennent d'eux-mêmes ce qui n'allait pas, et qu'ils trouvent par magie la solution à mon problème. Exprimer son mal-être, même à des proches, peut être super difficile (ça l'est pour moi), d'autant que parfois on ne sait pas tellement ce que les autres pourraient faire pour qu'on aille mieux.
Je me suis brouillée avec pas mal de gens comme ça :cry: , et je me rends compte que j'ai gâché de belles amitiés. Si tu tiens à votre relation, rends-lui service et retourne vers elle, je pense que sinon dans peu de temps elle se mordra les doigts de t'avoir envoyé balader.

Suis le conseil de Seb, laisse passer un peu de temps (en ce moment elle doit encore ruminer sa colère, si c'est pour te faire rembarrer c'est pas la peine on est d'accord, tu as ton amour-propre ;) ) et recontacte-la. Et au passage, je trouve que l'idée d'une lettre est une super idée :pouce: , elle pourra la lire, la relire, y réfléchir, et là, au moins, aucune crainte d'être mal comprise! Personnellement j'aurais adoré qu'on fasse ça pour moi...
Avatar de l’utilisateur
sinead
Membre en retrait
 
Message(s) : 2646
Inscription : Mer 13 Août 2008, 20:08
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Tiktaktok83 » Mer 17 Oct 2012, 20:10

Si il y'a bien une chose dont je ne pourrai pas me passer, c'est mes amis, sans eux, pas de délire, pas de rencontres, rien, donc la vie n'aurait plus beaucoup de sens pour moi. C'est pour ça que j'encourage tous les gens de ce site à en parler à vos amis ! Les plus proches dans un premier temps, puis les autres après ! Je fais cela depuis pas mal de temps, simplement parce que c'est lourd de devoir mentir du style "faut que je rentre, j'ai un truc à faire" ou "je peux pas venir je suis fatigué", puis moi je réfléchis comme ça : vu que j'en parle sans honte et sans problèmes à tout le monde (même des gens que je rencontre le jour même (évidemment j'expose ça de façon à ne pas passer pour un fou ou autre)), qui me dit qu'un jour quelqu'un ne me répondra pas "ah bah j'ai le même problème" ! Et on pourra s'entraider et pourquoi en rire !
Je sais que c'est assez dur d'en parler mais c'est tellement libérateur :D
Avatar de l’utilisateur
Tiktaktok83
Habitué
 
Message(s) : 101
Inscription : Sam 13 Oct 2012, 22:40
Localisation : Nice
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Keskia » Jeu 31 Jan 2013, 19:56

J'avais pas vu ce post tiens, et je crois que c'est ce qui me pose le plus de problème..

Episto, tu as trouvé des solutions finalement?
" Il m'avait dit.. l'oignon est la seule nourriture qui fait pleurer ! J'lui ai balancé une pastèque dans la gueule, j'te jure qu'il l'a plus jamais dit ! "
Avatar de l’utilisateur
Keskia
Habitué
 
Message(s) : 35
Inscription : Jeu 24 Jan 2013, 15:30
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par episto06 » Jeu 31 Jan 2013, 20:13

Je demeure toujours aussi sceptique...j'avoue... je consulte mon compte FB tous les jours, je publie 4/5 choses par semaine. Mais je remarque que quand on bosse, on a la tête dans le guidon. Je lis les commentaires et les remarques sur les publications des amis ou des miennes sans plus... je l'utilise surtout pour échanger sur des chansons, des photos et parler avec une ou deux amies éloignées. Sans plus. Cela me permet aussi et surtout de suivre des artistes que j'aime, des associations locales.

Ma vie sociale est assez limitée: un ami proche mais qui va partir, des parents mais personne de mon âge... je suis un peu reclus.Ca me manque surtout en période de vacances mais ça me force à me bouger...mais j'avoue que je ne fais aucun effort pour appeler les autres... j'ai l'impression d'avoir manqué quelque chose dans mon évolution: je n'ose jamais appeler, envoyer de SMS à mes amis, toujours peur de déranger :??: Et souvent, je les perds car ils pensent que je les ignore...

C'est un cercle vicieux et je dois encore trouver la bonne recette :)

C'est plus psychologique qu'autre chose car le ventre n'est (presque) plus un souci. Je me lance dans des projets, je sors, je fais des heures à mon travail sans me poser de questions.

Mais il reste du boulot :bounce:
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4087
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Keskia » Jeu 31 Jan 2013, 21:06

Facebook c'est une chose, je pense pas que les liens d'amitiés puissent tenir seulement via un lien virtuel.

Bon personnellement, je suis loin de chez moi pour l'instant donc pour les amis de mon pays natal j'ai pas trop le choix. ( Je cherche pas d'excuses je suis tout le temps sur Facebook :love: )

Mais pour ceux que j'ai ici, ça m'arrive trop souvent d'inventer un truc pour ne pas sortir.. Comme toi, moi c'est pas mal psychologique
Par contre, une fois que j'y suis ça va, parfois quelques petite montées de chaleurs, des vertiges et l'envie de me tirer de la où je suis immédiatement et pour quelconque raisons. Maintenant, c'est ça le plus dur... y aller..

Episto, quand tu prend ton courage à deux mains et que tu te lances, que tu fais le trajet, que tu es au rendez vous et que tu ne peux plus faire marche arrière,... tu te sens comment? T'as des crises ou alors toute la journée/soirée se passe bien et sans soucis?

Y a pas si longtemps, on m'a dit qu'il fallait pas essayer de combattre l'angoisse, mais de l'apprivoiser et de la comprendre.
Parfois ça marche sur moi, je stresse donc je me dis ben tu stresses a cause de telles choses, c'est bête.. parce que au pire .. personne ne va te juger parce que tu te sens mal et ne va t'obliger à rester. J'imagine que c'est du déjà lu et que c'est facile à dire, mais personnellement je crois que positiver est un bon début,..
" Il m'avait dit.. l'oignon est la seule nourriture qui fait pleurer ! J'lui ai balancé une pastèque dans la gueule, j'te jure qu'il l'a plus jamais dit ! "
Avatar de l’utilisateur
Keskia
Habitué
 
Message(s) : 35
Inscription : Jeu 24 Jan 2013, 15:30
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par episto06 » Jeu 31 Jan 2013, 21:16

j'ai la chance de ne plus avoir cette phase sur le trajet. J'arrive à faire des choses impossibles avant: aller manger chez les autres, faire de longs trajets sans soucis. Je suis stressé, impatient mais pas angoissé, je vis l'instant présent... Et j'ai la chance d'avoir des amis au courant donc ça passe inaperçu :)

Par contre, j'angoisse pour des situations où je ne connais pas les lieux. Mais j'angoisse avant. Une fois sur place, tout se calme.

il faut se lancer des défis, avoir une bonne hygiène de vie, respecter son corps ( je fais très attention au sommeil par exemple) ....et c'est rare que je me médicamente (je bosse sur la relaxation: mp3, monde imaginaire très coloré :love: ).

On apprend à détourner son attention. Autre chose: on n'a qu'une vie donc je tente d'en profiter. Je ne raconterai pas trop ma vie mais quand on tombe très bas, on ne peut que remonter :bounce:
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4087
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Keskia » Jeu 31 Jan 2013, 21:53

Waaah ! La chance !

Des fois je me lance des défis, du genre bon cette fois j'y vais ! J'ai déjà fait des longs trajets pour faire demi-tour...

J'ai commencé à le dire a quelques personnes, juste que j'avais des soucis d'angoisse mais j'ai pas expliqué le reste, j'ai fait presque une semaine complète en faisant tout ce dont j'avais envie et ce que je devais faire.. Mais voilà c'est pas toujours facile..

Je suis pas très médicament non plus, je me balade souvent avec des immodiums dans mon sac mais c'est plus psychologique qu'autre chose, parce que ils ne me font pas vraiment d'effets.

Qu'est ce que tu as changé pour ne plus avoir ces phases d'angoisses? Ce que tu m'a cité plus bas?

Et oui, on a qu'une vie ...

Merci pour tes réponses !
" Il m'avait dit.. l'oignon est la seule nourriture qui fait pleurer ! J'lui ai balancé une pastèque dans la gueule, j'te jure qu'il l'a plus jamais dit ! "
Avatar de l’utilisateur
Keskia
Habitué
 
Message(s) : 35
Inscription : Jeu 24 Jan 2013, 15:30
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par episto06 » Jeu 31 Jan 2013, 22:01

J'ai pas mal....morflé. Je suis passé par des phases de phobie extrêmes où j'étais impossible de sortir de chez moi. Puis il a bien fallu s'assumer, travailler. Et même en travaillant, ça a été une lutte et c'est toujours le cas. Simplement, je sais que je suis capable de me dépasser ( chacun peut y arriver).

L'idée n'est pas de se dire: les autres y arrivent moi aussi je peux le faire. Se comparer aux autres peut souvent être néfaste. Il faut avancer en travaillant sur soi, en cherchant des petits réconforts, en analysant, en relativisant...Et souvent un déclic se produit.

Je ne pense pas que j'aurais parlé ainsi il y a 6 mois :) J'espère la rémission durable....il le faut j'ai de gros projets à venir :bounce:

Bonne soirée :baille:
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4087
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Keskia » Ven 01 Fév 2013, 12:56

episto06 a écrit :L'idée n'est pas de se dire: les autres y arrivent moi aussi je peux le faire. Se comparer aux autres peut souvent être néfaste. Il faut avancer en travaillant sur soi, en cherchant des petits réconforts, en analysant, en relativisant...Et souvent un déclic se produit.


J'espère l'avoir un de ces 4 ce déclic :)

Merci pour tes réponses Episto !
" Il m'avait dit.. l'oignon est la seule nourriture qui fait pleurer ! J'lui ai balancé une pastèque dans la gueule, j'te jure qu'il l'a plus jamais dit ! "
Avatar de l’utilisateur
Keskia
Habitué
 
Message(s) : 35
Inscription : Jeu 24 Jan 2013, 15:30
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par ironman » Mer 11 Sep 2013, 10:42

clair que ces maladies nous rendent assez atypiques vis à vis des autres et donc forcement nous désociabilisent..
moi j'ai choisi d'être seul,j'embête personne,personne m'embête et j'ai pas a gérer des situations de sorties ou tout peut arriver..bon je suis pas un cas à prendre en exemple..

le plus flagrant mon compte FB,j'y ai comme amis que des gens que je connais pas et rencontrés sur d'autres forums avec passions communes..la honte.. :euhh:
à coeur vaillant,rien d'impossible!
Avatar de l’utilisateur
ironman
Membre d'argent
 
Message(s) : 570
Inscription : Jeu 29 Jan 2009, 19:31
Localisation : 49 (laxo)
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par episto06 » Mer 11 Sep 2013, 13:01

J'ai fait le pari contraire...j'en avais marre de toujours refuser les invitations. Maintenant, je réponds ' oui' aux invitations et je réfléchis ensuite à comment gérer le truc... Mais à titre personnel, ça m'a fait avancer. Au bout d'un moment, il faut se mettre un pied aux fesses si on veut être sociable. Et sur mon compte FB, je n'ai que des personnes que je connais vraiment ou que j'espère sincèrement rencontrer. Vivant à la campagne, le ' tout virtuel' me saoule...

Faut se faire violence mais on peut y arriver :sol:
Live and let die
Avatar de l’utilisateur
episto06
Modérateur
 
Message(s) : 4087
Inscription : Jeu 29 Avr 2010, 13:37
Localisation : Nice
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par ironman » Jeu 12 Sep 2013, 22:59

bah après ça dépend du caractère de chacun,j'ai toujours été très indépendant et très solitaire donc ça me va et je vis très bien comme ça.. ;)
à coeur vaillant,rien d'impossible!
Avatar de l’utilisateur
ironman
Membre d'argent
 
Message(s) : 570
Inscription : Jeu 29 Jan 2009, 19:31
Localisation : 49 (laxo)
 

Re: Colopathie et amitié: désolé je peux pas venir

Message par Naas » Ven 06 Juin 2014, 16:46

Pour ma part, je fais d'énormes efforts. Je veux garder mes amis, car c'est eux qui me font me sentir bien, mêmes s'ils ne sont pas au courant de cette maladie.
Après tout dépend du type de sortie : resto, pas de soucis, il y a toujours des toilettes. Ciné pareil, mais je m'arrange pour être en bout de rangée.
Toutes les sorties où on ne reste pas inactif, où on marche ou fait du sport, ça me va aussi...
Et plus il y a de monde, mieux je me sens, car je sais que je peux partir à n'importe quel moment sans compromettre la sortie. Et les pauses toilettes sont plus discrètes...

Ce que je ne peux pas, c'est par exemple aller chez quelqu'un, sachant qu'on ne sera que deux ou trois... Impossible de se sauver, impossible d'aller aux toilettes sans que les autres le sachent...
Avatar de l’utilisateur
Naas
Nouveau membre
 
Message(s) : 9
Inscription : Jeu 05 Juin 2014, 20:39
 
 
Précédent

Retour vers Sorties, Sports & Loisirs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité