Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionnelle

Relations amicales, partir en vacances...

Modérateur: Modo_Team

Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionnelle

Message par redge972 » Sam 20 Nov 2010, 23:05

...
Dernière édition par redge972 le Mer 26 Fév 2014, 16:57, édité 1 fois.
Même le mal se fait bien

On rigole, on rigole mais on ne voit tjs pas le fond du Bol

Un jour les Colopathes Dominerons le monde mais pas demain y a rdv chez le gastro :D
Avatar de l’utilisateur
redge972
Habitué
 
Message(s) : 47
Inscription : Mar 14 Sep 2010, 13:56
Localisation : Lorraine
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par Sweet » Sam 20 Nov 2010, 23:41

C'est normal de souffrir quand on reprend le sport, mais au bout de 2/3 séances les douleurs disparaissent.

La natation est ce que je préfère: l'ensemble des muscles travaillent.
Avatar de l’utilisateur
Sweet
Membre de bronze
 
Message(s) : 190
Inscription : Lun 14 Avr 2008, 13:58
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par sinead » Dim 21 Nov 2010, 16:04

La reprise (ou la découverte tout court) d'une activité physique sont toujours fatigants au début mais on s'y fait très vite.
Vouloir retrouver immédiatement ton niveau d'il y a quelques années est une utopie, mais ne baisse pas les bras, ça finira par revenir.
On est sportif ou on ne l'est pas, si ton corps supportait l'effort par le passé il n'y a pas de raison que ça change. Pas de remède miracle, il faut bosser et s'astreindre à une discipline. Et puis c'est normal que ton corps "souffre", c'est le signe que ça travaille!
Avatar de l’utilisateur
sinead
Membre en retrait
 
Message(s) : 2646
Inscription : Mer 13 Août 2008, 20:08
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par redge972 » Dim 21 Nov 2010, 16:27

Merci pour vos réponses.

Mais êtes vous vous mêmes sportifs?

Pour ma part, le fait d avoir une alimentation déséquilibrée et un poids en dent de scie, me perturbe pas mal au niveau sensations et capacités musculaires !
C'est à dire que j'ai souvent des courbatures sans efforts, manque de nitriments, d'hydratation etc.
Du coup, apres un effort sportif, je suis bon pour 1 semaine de grosses courbatures et un ptit mal être général.

Bref, pas top pour rester régulier dans l"effort.
Je ne fais pas d efforts intensifs ou trop dur d un coup pourtant. Petit footing, natation ou un peu de muscu.
Même le mal se fait bien

On rigole, on rigole mais on ne voit tjs pas le fond du Bol

Un jour les Colopathes Dominerons le monde mais pas demain y a rdv chez le gastro :D
Avatar de l’utilisateur
redge972
Habitué
 
Message(s) : 47
Inscription : Mar 14 Sep 2010, 13:56
Localisation : Lorraine
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par Wonderbridget » Dim 21 Nov 2010, 17:25

J'étais assez sportive, je faisais de la danse en semi-pro environ 10 à 15h par semaine depuis très longtemps. J'ai évidemment tout arrêté à cause de la cœliaquie quand mes jambes ne me portaient plus, que j'étais dénutrie, sans tension et que les blessures se multipliaient.
Une fois arrêté et la maladie décuplant, j'ai eu une importante fonte musculaire des bras et des jambes.
J'étais comme toi, je me suis toujours sentie assez tonique et musclée (les abdos étaient dessinés chez moi aussi). Cette faiblesse ressentie dans les jambes, les bras, j'avais l'impression d'avoir 80 ans et je ne te parle pas de la souplesse également totalement perdue. Je me sentais sans force, toute rouillée.

Une fois mon régime mis en place, les carences comblées, un poids à peu près correct retrouvé, le médecin m'a conseillé le vélo pour me remuscler. C'est un des meilleurs appareils pour la remise en forme après convalescence car ne sollicitant pas de trop les articulations. Inutile de te dire que les débuts furent très difficiles. Je me suis lancée sur le vélo d'appartement qu'il y a chez mes parents (car c'était l'hiver et que je ne voulais pas risquer un virus en prime). Au début, même si je n'en faisais que 10 min, j'avais la nausée et des vertiges à cause de l'effort et tout comme toi, les conséquences étaient des courbatures durant plusieurs jours. Je me suis accrochée quitte à ne faire que 10 min à chaque fois mais l'essentiel était d'en faire régulièrement 2 à 3 fois par semaine. Puis j'ai tenu 20 min, puis la vitesse moyenne a augmenté, puis j'ai augmenté la résistance du vélo. J'ai retrouvé petit à petit ma capacité sportive d'avant et le goût du sport et de l'effort. Je ne pense pas être exactement comme avant non plus, car je ne fais pas le même sport et que je ne pratique plus au même niveau, mais je me sens à nouveau bien dans mes baskets.

Il n'y a évidemment pas que de la volonté. Pour y arriver, il est évident qu'il faut avoir un régime alimentaire correct. Tant que j'étais carencée, je ne pense pas que j'aurais été capable de récupérer des muscles et de l'endurance.

En tous les cas, courage, ça vaut le coup. Et comme dit Sinead, ton corps a une mémoire. La capacité sportive (d'endurance et musculaire) que ton corps a acquis par la passé, il ne l'oublie pas. J'ai remarqué qu'avec de l'assiduité, ça revenait plus facilement que pour un débutant. :jap:
Image L'amour pour épée, l'humour comme bouclier
Avatar de l’utilisateur
Wonderbridget
Ancienne
 
Message(s) : 3149
Inscription : Jeu 22 Nov 2007, 14:38
Localisation : 91 (Maladie cœliaque / Spondylarthrite ankylosante)
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par Raphael » Dim 21 Nov 2010, 23:10

Salut,

Oui je suis assez sportif.
Je fais de l'escalade en club avec des sorties régulières, du volley ball avec ma boite et de la slackline!
Coté cardio-vasculaire, il je fais un footing de temps en temps et des randos (Je reviens d'ailleurs d'une semaine de trek au Maroc : Génial!).

A mon avis y'a pas de secret.

Trouve toi un sport qui te botte, un truc un peu complet au niveau musculaire et cardio (genre sport-co, natation, escalade, ...) et pratique au moins 2 fois / semaine.
Tu vas vite retrouver une bonne condition physique, même si ça sera un peu dur au début.
Faut surtout que ce soit ludique et que ça te plaise.

Parce que franchement, les séances de vélo d'appart ou fitness ou les séances de muscu, c'est très limité niveau motivation (à part pour l'abonnement qui t'a couté un bras).
Tu peux aussi essayer de trouver un pote ou un collègue de boulot pour faire cette activité.
Ça aide d'avoir un ami "coach", pour se motiver mutuellement les jours on on a pas trop envie d'y aller.

Si tu ne trouves personne, inscrits toi sur OVS (OnVaSortir.com) et propose une "sortie" de ce type avec le sport qui te botte.
Tu trouveras facilement un partenaire de jeu.

Bon courage.

Raph
Avatar de l’utilisateur
Raphael
Habitué
 
Message(s) : 148
Inscription : Sam 14 Oct 2006, 15:36
Localisation : Antibes
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par sinead » Lun 22 Nov 2010, 17:33

Je suis pas mal sportive, je fais de la natation plusieurs fois par semaine, du coup je sais de quoi je parle! Je ne me permettrais pas sinon, rhôôô ;) !
Pour avoir complètement décroché pendant 3 mois au printemps dernier, je peux te dire que la remise en route a été brutale. J'ai l'habitude de faire 2 km par séance, et à la reprise, j'ai fait difficilement 1 km en finissant sur les rotules. C'est bien simple, après 5 longueurs j'avais déjà mal aux bras et les poumons en feu :fou: ! Mais 2 séances plus tard j'avais repris mon rythme normal.
Si tu reprends après plusieurs année d'abstinence :D c'est clair que tu vas le sentir passer mais ça en vaut carrément la peine. Quand j'ai repris le sport après 6 ans sans en faire du tout, ça ressemblait à rien :lol: . Maintenant je suis plutôt fière de ce que je fais. Encore une fois, ce dont tu étais capable il y a quelques année n'est pas perdu, pas du tout, il faut juste s'entraîner et accepter d'avoir l'air d'un débutant pendant quelques temps.
Avatar de l’utilisateur
sinead
Membre en retrait
 
Message(s) : 2646
Inscription : Mer 13 Août 2008, 20:08
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par redge972 » Lun 22 Nov 2010, 17:53

Merci pour tout vos messages d"encouragements et vos nombreux conseils !!

Je pense faire de la natation et du vélo en motivant un ami. Ca devrait motiver la fréquence des seances !
J'ai hate de retrouver cette condition physique .
Mais juste avant je viens de prendre rdv avec un nutritionniste afin de bien gérer mon alimentation et palier a toutes carences eventuelles.
Même le mal se fait bien

On rigole, on rigole mais on ne voit tjs pas le fond du Bol

Un jour les Colopathes Dominerons le monde mais pas demain y a rdv chez le gastro :D
Avatar de l’utilisateur
redge972
Habitué
 
Message(s) : 47
Inscription : Mar 14 Sep 2010, 13:56
Localisation : Lorraine
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par beurkinette » Mer 24 Nov 2010, 11:04

Salut Raphael

comment tu geres les sorties avec ton club d'escalade? Et le treck marocain, tu as gere ca comment? (moins au niveau sportif qu'au niveau laxo).
L'humour, c'est la politesse du désespoir - Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
beurkinette
Membre d'argent
 
Message(s) : 503
Inscription : Jeu 10 Sep 2009, 18:46
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par sinead » Mer 24 Nov 2010, 15:58

Un RDV avec le nutritionniste en plus? Tu fais pas les choses à moitié en tout cas, ça prouve à quel point tu es motivé à te sortir de ce cercle vicieux :pouce: . Je te souhaite bien du courage et tiens-nous au courant de tes progrès!
Avatar de l’utilisateur
sinead
Membre en retrait
 
Message(s) : 2646
Inscription : Mer 13 Août 2008, 20:08
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par Raphael » Mer 24 Nov 2010, 23:59

beurkinette a écrit :Salut Raphael
comment tu geres les sorties avec ton club d'escalade? Et le treck marocain, tu as gere ca comment? (moins au niveau sportif qu'au niveau laxo).


Salut Beurkinette !
Depuis que je prends du Rivotril (un anti-epileptique), mes douleurs et mon transit se sont beaucoup améliorés.
L'escalade ça fait 3 ans que j'ai repris et ça se passe plutôt bien.

En fait, avant, à chaque sortie en WE, comme on partait tôt, j'avais les intestins en vrac le matin et il n'était pas rare que je demande de m'arrêter sur la route (souvent 1h de trajet) pour trouver des toilettes. Mais les gens du club sont de très bon amis maintenant, ils se sont étonnés au bout 3 fois : Je leur ai dit que j'avais une maladie chronique des intestins, qui me faisait beaucoup souffrir : Ils ont compris et sont très prévenant et ne s'étonnent plus de me voir m'éclipser de temps en temps.

Avant de prendre mon traitement, il arrivait quand même que j'annule le matin même (genre 1 fois sur 3) : Au début ça les saoulait et ils prenaient ça pour la flemme de me lever tôt, mais quand je leur ai expliqué ce que j'avais ils ont été très compréhensifs.
Et puis on a déjà bivouaqué plusieurs fois ensemble. Et mine de rien, quand tu passes une journée entière dans la nature, t'es pas le seul à avoir des besoins ... Il n'est pas rare que l'un d'entre nous demande au groupe "Personne n'aurait des mouchoirs par hasard, mais genre beaucoup". Donc voilà, on dédramatise forcément.

L'année dernière j'ai fait un voyage au USA avec des amis, dont 3 de ces grimpeurs. C'était super mais j'ai vraiment souffert au niveau bide, à cause du régime américain. Je souffrais beaucoup, et j'ai eu 2 ou 3 épisodes de gros stress ou j'ai du trouver des WC rapidement (genre en plein Manhattan!). La encore, ceux qui savaient ont été super cools. Les autres ont commencé à vouloir me charier là dessus : J'ai coupé court en leur expliquant ce que j'avais et que c'était déjà suffisamment pénible comme ça : Ils ont compris et n'ont pas recommencé.

J'ai annoncé à certains que ça allait beaucoup mieux depuis quelques temps et ils étaient soulagés pour moi. On m'a dit des trucs comme "Aux USA, des fois, je voyais bien que tu tentais de déconner avec nous mais que souffrais en silence. Ca me faisait mal pour toi. Je me demandais vraiment comment tu faisais pour gérer. J'aurais pas pu. Je suis vraiment content pour toi que ça aille mieux". Ca fait plaisir !

Pour le Maroc, je suis parti avec 4 amis dont 3 de ce groupe. J'avais un peu peur de choper la tourista. Mon médecin m'a prescrit une trousse de médocs au cas où (Smecta / Spasfon / Loperamide / etc). Finalement, j'ai pas vraiment eu de tourista en tant que tel. Mais chause matin, j'étais réveillé par un mal au bide et je devais sortir de la tente (Il faisait super froid le matin, pas facile de se forcer à sortir) pour soulager 2 / 3 fois. Sans doute le changement de régime, ou les 7 thé à la menthe par jour !
Le reste de la journée ça allait plutôt bien. Et pour le coup : pareil, tout le monde se demande mutuellement des nouvelles de son transit le matin : Parce que faire une étape de trek avec la tourista, c'est pas agréable.

Bon au final, j'ai eu une "tourista du retour" le semaine dernière: C'est la flore intestinale qui se réhabitue aux bactéries françaises ! J'ai séché le boulot pour ça une journée et depuis, j'ai un transit en vrac de nouveau. Je pense faire une cure d'Ultra levure pour remettre ça en place.

Bref, tout ça pour dire que je gère mon problème en en parlant autour de moi aux personnes en qui j'ai confiance, ou que je sens à l'écoute : Je fais beaucoup de trucs, mais je ne m'impose pas l'impossible : Quand ça va trop mal un matin, je ne me force pas à faire la sortie tout en sachant que je vais douiller toute la journée.

J'ai fait une thérapie comportementale aussi, qui n'a pas du tout aidé sur mon transit ou mes symptomes, mais qui m'a permis de mieux m'écouter et de savoir faire la part entre la vraie colopatie (symptomes réels, vraie diarhée, etc) et laxophobie (symptomes générés par le stress de la sortie, anticipatoire). Ca me permet de ne plus renter dans un engrenage où la douleur engendre une peur inconsidérée de l'accident et entretien des symptomes.

Désormais, quand j'annule une sortie, je sais que c'est parce que objectivement, ça me ferait plus de mal que d bien. Je sais que je ne l'ai pas fait par peur et du coup je ne me dénigre pas (genre: pourquoi j'ai annulé ? je suis nul! j'aurais pu y aller, je suis trop faible de caractère). Ca change pas mal de choses ...
Avatar de l’utilisateur
Raphael
Habitué
 
Message(s) : 148
Inscription : Sam 14 Oct 2006, 15:36
Localisation : Antibes
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par redge972 » Jeu 25 Nov 2010, 0:11

Coucou Raphael !

Je peux dire que tu en as du courage !!
J'ai aussi pris rdv pour l"année prochaine ( car les delais sont enormes ) avec une psy comportementaliste afin de mieux gérer et dicerner les episodes de colo a ceux de laxo.
Je pense que c est important de faire la part des choses dans ce sens là.

Je pense aussi que de voir un nutritionniste peut s averer très interessant et necessaire afin de gérer sa flore et la restaurer.
J'ai aussi connu des crises de colo en plein manahttan raphael mdr !! Lors d un voyage !! Vive les toilettes du starbucks lol
Même le mal se fait bien

On rigole, on rigole mais on ne voit tjs pas le fond du Bol

Un jour les Colopathes Dominerons le monde mais pas demain y a rdv chez le gastro :D
Avatar de l’utilisateur
redge972
Habitué
 
Message(s) : 47
Inscription : Mar 14 Sep 2010, 13:56
Localisation : Lorraine
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par beurkinette » Ven 26 Nov 2010, 16:12

Bravo Raphael!

en tout cas je suis 100% d'accord avec toi. Le fait d'en parler a des gens de confiance (ou faire comprendre aux autres a quel point c'est pas facile pour nous), donne une enorme confiance.
Si je pars en voyage avec des gens qui savent, je me sens bien, je sais qu'ils vont m'aider et pas se moquer si je deviens verte!
En tout cas bravo!

Pour redge, j'ai vu une micro-nutritienne/nutritionniste, je sais jamais, et ca m'a bien aide a refaire ma flore intestinale. Elle me fait regulierement faire des analyses de differents nutriments/vitamines/truc du genre.
J'espere que ca va t'aider!
L'humour, c'est la politesse du désespoir - Boris Vian
Avatar de l’utilisateur
beurkinette
Membre d'argent
 
Message(s) : 503
Inscription : Jeu 10 Sep 2009, 18:46
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par dicentra » Ven 26 Nov 2010, 21:39

wouah Raphaël quel courage ! affronter un treck marocain ! alors là moi je sais que je pourrais pas ! déjà prendre le métro c risqué...
mais c génial, ça prouve que ce ventre foireux ne gagne pas tjs et que l'on peut vivre et non pas survivre avec ces diarrhées impérieuses et douloureuses ! après c vrai qu'en parler ça aide ! j'en parle de plus en plus autour de moi, aux gens que je soupçonne d'un minimum d'empathie...et après je suis tjs surprise d'être plus détendue avec les gens qui savent.....après tout, nous n'y sommes pour rien...même si les toubibs nous culpabilisent, c'est parce que vous stressez, c'est parce que vous mangez n'importe quoi, c'est parce que vous vous écoutez, blablabla....

moi, je voudrais faire du sport car je sens que mon corps en a besoin, il doit se défouler mais j'ose pas...ça sera ma bonne résolution de 2011 ! tout doucement reprendre une activité....déjà j'arrive à faire des randos d'une journée....j'adore ! en prenant du lopé....
Avatar de l’utilisateur
dicentra
Habitué
 
Message(s) : 62
Inscription : Mer 18 Août 2010, 10:11
 

Re: Musculation - Condition physique et colopathie Fonctionn

Message par moufette » Sam 27 Nov 2010, 0:40

hummmm....en fait ce qui est important c est de faire un sport qui te plaise et si possible que tu aimais quand tu etais petit.
Et si possible un sport ou tu as besoin de te concentrer et s ecouter...le velo j ai laisse tomber car je pensais trop a mon ventre.
Le Karate m aide beaucoup car je suis obligee de me concentrer enormement et on n a pas une minute pour penser a autre chose que le karate.
Mes amis m ont d ailleurs dit que lorsque je sortais du cours j avais la tete d une gamine de 10 ans toute heureuse qui venait d avoir un nouveau jouet.

Moi aussi je m etais remise a la natation, au debut c etait dur...ou la la....qu est ce que ca creve....et puis tu peux continuer de plus en plus longtemps...
mais j ai arrete parce que ca m ennuyait...je reflechissais trop en nageant et il n y avait pas d interaction avec les gens.
Comme j habite a l etranger, c est deja assez difficile socialement parlant, donc j avais besoin aussi de quelque chose qui me permettait de m integrer a un groupe.

Avec le karate, le prof m encourage et je peux voir mes progres.

Resultats depuis 4 mois?
Les crises sont moins fortes et moins presentes car j ai une frustration en moins.
J ai une super silhouette de la morte qui tue.

Pour les muscles, il faut manger des proteines.
Blanc de poulet et blancs d oeufs. Ca m aide beaucoup aussi.
Avatar de l’utilisateur
moufette
Membre de bronze
 
Message(s) : 427
Inscription : Sam 18 Nov 2006, 2:15
Localisation : tokyo
 
 
Suivant

Retour vers Sorties, Sports & Loisirs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)