Pourquoi on se sent guéri?

Discussions relatives aux processus psychologiques liés à la maladie.
Comment sortir d'une attaque de panique ? Comment se préparer à une épreuve ? Quelle attitude adopter ?

Modérateur: Modo_Team

Pourquoi on se sent guéri?

Message par Chloé » Jeu 11 Oct 2007, 13:09

Je ne sais pas si mon sujet est bien placé, désolée les modos s'il faut le déplacer! :euhh:

Alors voilà, un message pour vous, amis laxophobes!

Je ne sais pas vous, mais dans mon cas, ma phobie est en "dents de scie". Il y a des périodes (semaines, voire plusieurs mois) où tout va bien, j'en viens meme à me dire que je suis sur la voie de la guérison, le bonheur quoi! Mon ventre ne rythme pas mes journées, je peux faire des sorties, des resto, tout ce que je veux sans problème.
Bon, et bien sur, ça ne dure jamais, la phobie revient toujours... :(

Depuis hier j'essaie d'identifier la ou les raisons, pouvant expliquer ces périodes de sursis. Pourquoi la phobie est absente? Quel était mon état d'esprit, le contexte, qui avait favorisé cette absence?

Je sais que j'ai été tranquille une longue période car au début, j'étais persuadée que tout était question de mon alimentation (suite à ma coloscopie et les conseils de mon gastro-entérologue). J'avais rééquilibré mon alimentation, mon transit était normal, j'étais persuadée que la situation était sous controle et ne dépendait que de moi... et "étrangement", plus de diarrhéé (ni même de maux de ventre, ce ventre dont je suis à l'affut du moindre signe "anormal"), donc plus de phobie... :mmm:

Une autre période où j'étais persuadée d'etre guérie: j'étais très occupée, j'enchainais les sorties avec des amis (j'hébergeais même un pote, ce qui pourtant me terrifie)... pas le temps de penser, pas le temps de laisser mon angoisse me gagner?? :mmm:

Bref, je n'arrive pas encore vraiment à expliquer tout ça, j'y réfléchis pour creuser un peu...
Et je me demandais si d'autres ici connaissaient les mêmes périodes de répit, s'ils arrivaient à les expliquer..

Voilà! :)
Désolée pour le pavé!!
Avatar de l’utilisateur
Chloé
Habitué
 
Message(s) : 103
Inscription : Lun 20 Nov 2006, 14:20
Localisation : Bouches du Rhone
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par Jeff » Jeu 11 Oct 2007, 13:39

Chloé a écrit :je me demandais si d'autres ici connaissaient les mêmes périodes de répit, s'ils arrivaient à les expliquer..


Pas en ce qui me concerne. Je pense aux toilettes depuis que j'ai 8 ou 9 ans, ça fait donc 20 ans. C'est comme un fond permanent dans ma tête. Ces pensées font partie de moi, et elles ne me dérangent pas, pas plus que mes cheveux ne me dérangent. C'est seulement lorsqu'elles passent de "fond sonore" à "bruit majeur" que je tente de calmer le tout, avec plus ou moins de succès.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jeff
Ancien
 
Message(s) : 6449
Inscription : Mer 17 Jan 2007, 13:04
 

Message par loulou » Jeu 11 Oct 2007, 13:56

oui, moi c'est un peu pareil. Les toilettes, je les cherchais pour faire pipi avant..maintenant c'est par peur d'avoir envie de faire la grosse comission...
C'est toujours présent dans un coin de ma tete meme si physiquement je vais bien :mur:
"Le but du jeu dans la vie, c’est de rester vivant !" Melvin 6 ans
Avatar de l’utilisateur
loulou
Ancien
 
Message(s) : 12571
Inscription : Sam 02 Déc 2006, 20:05
Localisation : Lyon (laxo-agoraphobe)
 

Message par Neko » Jeu 11 Oct 2007, 14:51

Moi j'ai de longues périodes de répi également.

Pour ma part, je pense que c'est dû principalement au fait que mon bide se comporte bien pendant ces périodes ; plus longtemps le bide se comportera bien, plus l'obsession disparaîtra.

Mais j'ai remarqué également, qu'il y a certaines périodes où mon état d'esprit y joue également : certains jours, je suis moins "disposée" moralement à supporter un "pet de travers" (que ce soit intestinal ou autre chose). D'autres jours, je m'en contrefiche....
Vivre les malheurs d'avance, c'est les subir deux fois. Barjavel
Tu dois contrôler tes émotions si tu ne veux pas que tes émotions te contrôlent. Star Trek XI - Sarek
Avatar de l’utilisateur
Neko
Ancien
 
Message(s) : 4095
Inscription : Jeu 31 Août 2006, 8:19
Localisation : Ain
 

re

Message par lolabreizh » Jeu 11 Oct 2007, 15:56

IDEM
Avatar de l’utilisateur
lolabreizh
Membre exclu
 
Message(s) : 2663
Inscription : Ven 20 Oct 2006, 9:41
 

Message par lucianna08 » Jeu 11 Oct 2007, 16:57

Tout comme toi Chloé,j'ai heureusement eu des periodes de répits!!
La derniere a même durait sur des mois ou je pouvais sans trop de probleme passer une journée en montagne,faire de long trajet en voiture.
Je suis même partie travailler en tant que serveuse sur la côte ou je dormais en camping et le bar ou je bossais avait les toilettes à l'etage mais il n'y avait pas de porte! :ouch: Chose qui me parraitrait insurmontable aujourd'hui!!
Ensuite je suis partie en vacances à Ibiza (Avion!Chambre avec les toilettes non insonorisés et mon copain a côté!).Chose qui me parraitrait insurmontable aujourd'hui!
Et la depuis quelques mois ma phobie revient sans que je sache pourquoi :heink: .

Je pourrais la comparait au mouvement de la bourse!
Ca monte,ca descends,ca remonte! :mur:

Je crois que la phobie doit revenir lorsque l'on est plus vulnérable.
Ca doit dependre de notre etat d'esprit...
Mon Dieu donne-moi la sérénité,
d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.
Avatar de l’utilisateur
lucianna08
Membre d'argent
 
Message(s) : 661
Inscription : Lun 23 Juil 2007, 10:26
Localisation : 64(Laxo et agoraphobe)
 

Message par Chloé » Jeu 11 Oct 2007, 17:07

Nekosand a écrit :Pour ma part, je pense que c'est dû principalement au fait que mon bide se comporte bien pendant ces périodes

Je pense que c'est justement l'inverse... La phobie "disparait" donc le bide se comporte normalement. Enfin dans mon cas, j'en suis quasi persuadée...
Quand je suis seule chez moi par exemple, jamais aucun souci, même après m'etre goinfrée de trucs gras et même maxi gras... :mmm:

Lucianna08>> ouais je vois totalement ce que tu veux dire, moi aussi retrospectivement, je me demande "mais comment j'ai pu faire ça?", le ça renvoyant à un week end passé dans la maison d'amis, à boire + que de raison (or généralement mon ventre n'apprécie pas!), à faire des longs trajets en voiture, etc etc
Certainement que l'état d'esprit du moment joue... :mmm:
Avatar de l’utilisateur
Chloé
Habitué
 
Message(s) : 103
Inscription : Lun 20 Nov 2006, 14:20
Localisation : Bouches du Rhone
 

Message par loulou » Jeu 11 Oct 2007, 19:51

pour moi c'est clairement quand mon ventre me laisse tranquille que la phobie s'estompe et revient en grande force à la crise suivante
"Le but du jeu dans la vie, c’est de rester vivant !" Melvin 6 ans
Avatar de l’utilisateur
loulou
Ancien
 
Message(s) : 12571
Inscription : Sam 02 Déc 2006, 20:05
Localisation : Lyon (laxo-agoraphobe)
 

Message par Raphael » Sam 03 Nov 2007, 18:25

Je pense que les deux sont liés.

Pour moi, c'est le physiologique qui prime (dans le sens de la causalité), mais le psychologique décuple le moindre symptome.

Quand tu as des periodes de rémission (certainement essentiellement physiologique, genre une irritation cyclique du colon, pour une raison X ou Y) ton psychologique n'est pas capable de générer des maux de ventres seul. Tu es en deca d'un seuil de douleur critique pour lequel il y a declenchement de l'alerte : la phobie.
Je pense que a la longue, tu gagnes aussi plus de confiance dans ton ventre si il ne te fait plus mal de maniere chronique.
Donc dans ces periodes, ton seuil de tolerance augmente.

Par contre, des que le ventre se met a crier, le psychologique accentue ca, et on passe au dela du seuil : Ce seuil au dela duquel on est dans un etat d'alerte permanent, un equilibre instable ou l'on depense enormement en concentration et en énergie pour se calmer, se raisonner : C'est epuisant.

Donc on a deux problèmes : Des douleurs d'ordre physiologiques chroniques anormales, qui à la longue ont développé une hyper sensibilité et une propension a la panique.
En même temps, c'est un peu normal : Essayez donc de soigner quelqu'un de sa phobie des chiens si il se fait mordre tous les jours.

Donc on doit pouvoir travailler sur le mental pour reprendre confiance en son controle sur ses intestins (non tu ne va pas te faire dessus meme si tu as mal au ventre. C'est passager. Tu peux te calmer et te controler) et aussi jouer sur les douleurs pour que l'esprit ne soit pas toujours en alerte.
Avatar de l’utilisateur
Raphael
Habitué
 
Message(s) : 148
Inscription : Sam 14 Oct 2006, 15:36
Localisation : Antibes
 

Message par deesse93 » Jeu 08 Nov 2007, 23:41

moi c'est pareil!
il y a des moments où j'oublie que j'ai une colopathie et y'a des moments où j'ai des diarhées quotidiennement et là c'est déprimant :angry:
Avatar de l’utilisateur
deesse93
Membre de bronze
 
Message(s) : 321
Inscription : Jeu 08 Nov 2007, 21:50
Localisation : région parisienne
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par Chloé » Sam 05 Avr 2008, 16:24

Raphael>> ton message est très intéressant, ça correspond tout à fait à ma réalité laxophobe :)
"Un problème sans solution est un problème mal posé" ~ Albert Einstein
Avatar de l’utilisateur
Chloé
Habitué
 
Message(s) : 103
Inscription : Lun 20 Nov 2006, 14:20
Localisation : Bouches du Rhone
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par chrotoleretour » Jeu 05 Juin 2008, 21:33

Vous ne trouvez pas que nos soucis de bides sont souvent liés à notre propre état d'esprit? Quand tout va bien, pas de crises et une petite contrariété et hop ca repart ! mais bon la rechute qu'est ce que ca peut flinguer le moral !
"Il ya toujours une lumière qui nous attends au bout du tunnel"
Avatar de l’utilisateur
chrotoleretour
Habitué
 
Message(s) : 32
Inscription : Dim 20 Jan 2008, 22:48
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par Jeff » Jeu 05 Juin 2008, 21:36

Pour les purs laxo, oui. Pour ceux qui ont vraiment un souci physiologique à l'intestin, ça ne suffit pas hélas...
Image
Avatar de l’utilisateur
Jeff
Ancien
 
Message(s) : 6449
Inscription : Mer 17 Jan 2007, 13:04
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par chrotoleretour » Jeu 05 Juin 2008, 21:56

Oui je suis tout à fait d'accord. Je suis en période angoisse en ce moment, j'ai mangé au KFC dans les yvelines, c'est du poulet frit avec des frites, mon dieu, je le paye tres cher !!! j'ai constamment envie de vomir depuis cematin et me demandez pas de sortir, je n'ai pas confiance du tt en mon bide !!! :wc:
"Il ya toujours une lumière qui nous attends au bout du tunnel"
Avatar de l’utilisateur
chrotoleretour
Habitué
 
Message(s) : 32
Inscription : Dim 20 Jan 2008, 22:48
 

Re: Pourquoi on se sent guéri?

Message par claire13 » Jeu 05 Juin 2008, 22:12

KFC, c'est du suicide alimentaire
Avatar de l’utilisateur
claire13
Membre d'argent
 
Message(s) : 586
Inscription : Lun 10 Déc 2007, 20:31
Localisation : Bordeaux Colo type C laxo modéré
 
 
Suivant

Retour vers Thérapies psychologiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité