Ce que la colopathie a changé en vous?

Discussions relatives aux processus psychologiques liés à la maladie.
Comment sortir d'une attaque de panique ? Comment se préparer à une épreuve ? Quelle attitude adopter ?

Modérateur: Modo_Team

Message par Pich » Ven 18 Mai 2007, 14:08

Si déjà dans un premier tu passes à un tous les deux jours.

Puis à un tous les 3 jours etc...

C'est pas conseillé?
Avatar de l’utilisateur
Pich
Membre de bronze
 
Message(s) : 169
Inscription : Mar 12 Déc 2006, 14:55
 

Message par jmfette » Jeu 31 Mai 2007, 11:43

+
je me suis fait des amis :hug:
je connais mieux mon corps et la façon dont il réagit
j'ai toujours l'air de bonne humeur (pour cacher la maladie et la detresse)
on s'occupe plus de moi!

-
j'ai besoin de tout planifier
je ne vais plus dormir a l'extérieur
j'ai peur de tout
je regrette ma vie "d'avant"
je suis tout le temps fatiguée et stressée
je ne peux plus faire ce que je veux quand je veux
Avatar de l’utilisateur
jmfette
Habitué
 
Message(s) : 115
Inscription : Dim 18 Fév 2007, 19:59
Localisation : lyon
 

re

Message par lolabreizh » Jeu 07 Juin 2007, 14:50

Positif :

- j'ai appris à relativiser et à pardonner
- je suis à l'écoute de mon corps (yoga, alimentation)
- j'essaye d'aider les autres
- connaissance de personnes comprenant ma douleur
- et j'apprécie les moments de la vie quand le bidon me lâche...

Négatif:

- une phobie qui m'angoisse et me lâche pas souvent
- impossibilité de faire ce que je veux quand je veux
Avatar de l’utilisateur
lolabreizh
Membre exclu
 
Message(s) : 2663
Inscription : Ven 20 Oct 2006, 9:41
 

Message par summer » Mer 11 Juil 2007, 11:51

Aspects positifs :

- J'essaie de manger plus équilibré. Je me mets petit à petit à jardiner car je sais que ce que je mange n'est pas traité avec plein de produits chimiques.

- Je relativise davantage.

- Je fais connaissance avec des personnes qui partagent le même problème alors que jusqu'ici je n'osais pas en parler.


Aspects négatifs :

- Je sors moins. Par exemple, j'adorais aller au cinéma. Maintenant, j'y vais plus rarement. Je prefere attendre que le film sorte en dvd...

- Je suis plus rapidement fatiguée.
Avatar de l’utilisateur
summer
Nouveau membre
 
Message(s) : 17
Inscription : Mar 10 Juil 2007, 16:00
Localisation : rp
 

Message par Yumi » Mar 11 Sep 2007, 14:31

Désolée mais pour ma part je ne trouve aucun aspect positif. La colopathie m'angoisse, me fatigue, me renferme sur moi-même et m'empêche de vivre comme tout le monde. D'autant plus que je n'en parle à quasiment personne. 10 ans que j'en souffre, et j'avoue que j'arrive à saturation.
Avatar de l’utilisateur
Yumi
Nouveau membre
 
Message(s) : 18
Inscription : Ven 20 Juil 2007, 18:15
 

Message par loulou » Mar 11 Sep 2007, 19:03

j'aurais dit exactement la meme chose y'a a peine quelques mois mais maintenant j'ai plus de recul et je trouve que cette "maladie" a au moins le mérite de nous faire profiter surement plus que quiquonque des périodes où on se sent normal. En fait, quand on arrive a faire des choses "normales", on se sent limite euphorique et pour moi, ca c'est un point positif :pouce:
"Le but du jeu dans la vie, c’est de rester vivant !" Melvin 6 ans
Avatar de l’utilisateur
loulou
Ancien
 
Message(s) : 12571
Inscription : Sam 02 Déc 2006, 20:05
Localisation : Lyon (laxo-agoraphobe)
 

Message par Yumi » Mar 11 Sep 2007, 19:43

Ouais... sauf que ça n'est jamais que temporaire... Mais bon, je ne devrais pas trop parler à ce sujet, parce qu'en fait je me rends compte que je suis bien plus laxo que colo.
Avatar de l’utilisateur
Yumi
Nouveau membre
 
Message(s) : 18
Inscription : Ven 20 Juil 2007, 18:15
 

Message par loulou » Mar 11 Sep 2007, 20:06

oui, tout comme moi ;)
"Le but du jeu dans la vie, c’est de rester vivant !" Melvin 6 ans
Avatar de l’utilisateur
loulou
Ancien
 
Message(s) : 12571
Inscription : Sam 02 Déc 2006, 20:05
Localisation : Lyon (laxo-agoraphobe)
 

Message par Fleche44 » Jeu 13 Sep 2007, 18:23

Pour ma part,

les points positifs :
-ça me force à avoir une meilleure maîtrise de moi surtout lors des attaques de panique.
-ça me force aussi à penser "positif" et me dire qu'il y a des gens qui sont dans des fauteuils roulants et donc qu'il y a bien plus grave dans la vie !
-je fais très fortement attention à mon alimentation : finie (ou presque :P ), la malbouffe et surtout les bourrelets que j'avais :)
-moins de stress et donc une meilleure assimilation des connaissances lorsque je suis en cours.
-une meilleure efficacité lors des démarches administratifs.
-une timidité en très nette perte de vitesse :pouce:
-j'ai tendance à me renseigner sur les bons plans pour me forcer à sortir davantage et de rencontrer des gens.
-je ne dépense plus inutilement dans certains compléments alimentaires.

les points négatifs :
-c'est le matin surtout où ma tendance laxophobe me force à aller au moins 3 fois aux toilettes (la troisieme fois est forcée) avant de partir travailler.
-je ne sors quasiment pas le soir.
-moins d'amis mais d'un autre cote, je me suis rendu compte que les gens que je fréquentais depuis des mois voire des années étaient vraiment des gros cons.
Donc c'est un mal pour un bien (il vaut mieux être seul que mal accompagné).
-j'ai envie d'avoir des relations avec une fille de peur mais j'ai tellement peur qu'elle ne me comprenne pas que je me retrouve complètement bloquée lorsque je vois une fille qui me plait :cry:

Donc c'est mi-figue, mi raison pour ma part.
Avatar de l’utilisateur
Fleche44
Membre de bronze
 
Message(s) : 289
Inscription : Sam 28 Avr 2007, 19:56
Localisation : Nantes (44) (colo de type C guéri ou presque :))
 

Message par ohdeli' » Sam 15 Sep 2007, 12:30

Moi je trouve pas trop de points positifs pour ma part.

+
- je suis moins timide, et je me force à rencontrer des gens.
- j'ose maintenant en parler avec les gens qui ont le même problème.
- la moindre sortie qui se passe bien, j'en peux plus tellement je suis contente.
- j'ai découvert pleins de nouvelles medecines.

-
- J'ai perdu mon copain, bon je mets pas tout sur le compte de la maladie, mais ça a beaucoup joué.
- j'ai perdu des amis.
- je stresse pour tout.
- je ne sors plus.
- je développe pleins d'autres phobies, crises de panique.
- j'ai peur de m'engager avec quelqu'un donc je n'ai que des histoires de quelques jours.
- je ne fais plus de projets, je n'ai plus d'ambition.
- les repas sont devenus un calvaire.
- je déprime tout le temps.
Avatar de l’utilisateur
ohdeli'
Membre d'argent
 
Message(s) : 966
Inscription : Lun 13 Août 2007, 19:15
Localisation : Marseille-Avignon
 

Re: Ce que la colopathie a changé en vous?

Message par angellique » Lun 28 Jan 2008, 14:06

Image brave gens n'hésitez pas à venir compléter :)
Image
Avatar de l’utilisateur
angellique
Ancien
 
Message(s) : 7618
Inscription : Dim 18 Fév 2007, 22:24
Localisation : 95
 

Re: Ce que la colopathie a changé en vous?

Message par Mister M » Lun 28 Jan 2008, 19:25

Point positif:

Franchement, j'en vois pas

Point négatif:
- Je paie mes écarts de malbouffe
- J'ai le cul en feu
- Je suis handicapé au boulot: Je n'ai pas l'esprit serein, ça monopolise mon esprit. Quand je commence très tôt, j'ai toujours la chiasse en cours de matinée, quand mon intestin se réveille, et je dois trouver des excuses pour aller au toilette (quand il y en as) d'urgence... C'est vraiment la part professionnelle qui est le plus dur pour moi.
- Je refuse toutes les propositions de ma femme pour aller en concert. Trop de monde, on est serré, je ne pourrai pas allez au toilette a temps en cas de problème.
- Ca mine vraiment le moral, je suis donc bien plus sujet au stress et a l'angoisse qu'il y a quelques années
- j'en oublie sûrement...
Avatar de l’utilisateur
Mister M
Membre de bronze
 
Message(s) : 181
Inscription : Lun 30 Oct 2006, 20:21
Localisation : 95
 

Re: Ce que la colopathie a changé en vous?

Message par loulou » Lun 28 Jan 2008, 21:38

mais si y'a des points positifs !

on sait apprécier davantage les petits plaisirs de la vie je pense :pouce:
"Le but du jeu dans la vie, c’est de rester vivant !" Melvin 6 ans
Avatar de l’utilisateur
loulou
Ancien
 
Message(s) : 12571
Inscription : Sam 02 Déc 2006, 20:05
Localisation : Lyon (laxo-agoraphobe)
 

Re: Ce que la colopathie a changé en vous?

Message par Mister M » Lun 28 Jan 2008, 23:12

Oui, mais si ca va mieux ne serais-ce qu'une semaine, on oubli vite tout ca... Malheureusement.
Avatar de l’utilisateur
Mister M
Membre de bronze
 
Message(s) : 181
Inscription : Lun 30 Oct 2006, 20:21
Localisation : 95
 

Re: Ce que la colopathie a changé en vous?

Message par Vibrisse » Lun 28 Avr 2008, 12:44

Les - :

- aggravation de toutes mes difficultes relationnelles (timidite, manque de confiance..) ;
- difficulte a travailler, a se concentrer.
- plus d'ambition, ni d'envies professionnelles.
- plus de sorties, peu de loisirs.
- de plus en plus de fatigue, besoin de sommeil.
- de moins en moins de patience, plus d'irritabilite ;
- manger de moins en moins ;
- crises d'angoisse, depression.
- degout de soi.

Les + :
Franchement ? c'est une blague ?
Allez, pour se faire plaisir :
- ressentir du bonheur a quelques petites choses banales lorsque je me sens bien (en moyenne une fois tous les trois mois :chaise: ).
Avatar de l’utilisateur
Vibrisse
Habitué
 
Message(s) : 51
Inscription : Jeu 10 Avr 2008, 12:06
 
 
PrécédentSuivant

Retour vers Thérapies psychologiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité