TCC pour les laxophobes

Discussions relatives aux processus psychologiques liés à la maladie.
Comment sortir d'une attaque de panique ? Comment se préparer à une épreuve ? Quelle attitude adopter ?

Modérateur: Modo_Team

Re: TCC pour les laxophobes

Message par bdi49 » Dim 22 Mai 2016, 13:38

Bonjour a tous,

Voilà j'aimerai avoir votre avis. Ces dernières semaines ont été difficile pour moi compte tenu que j'ai rencontré de plus important problèmes intestinaux qui m'empêchent de sortir.
Je consulte toujours mon thérapeute sur mon angoisse...Cependant au bout de 12 séances de 1H je ne vois pas d'évolution.
C'est un psychologue mais qui ne pratique pas la TCC. Le problème est que durant chaque séance il parle beaucoup et ces analyses sont très voir trop réfléchi. Il analyse beaucoup l'enfance. Bon je veux bien concevoir que l'enfance peut avoir un lien sur notre anxiété mais je trouve que c'est vraiment chercher peut être trop le fond du problème.Il ne me donne pas de combines d'exemple concret pour cette de cette colopathie fonctionnelle.
Il ne m'a pas dit quand il pense combien de temps peut durer ma thérapie...

Je le consulte depuis 3 mois et je ne vois aucune évolution sur ma laophobie.J''aimerai avoir votre avis même si ce n'est que moi qui doit faire le choix sur ma thérapie.Je songe a arrêter cette thérapie.
Je pense que après ma colposcopie/fybroscopie le 30 mai je vais aller revoir mon médecin et demander un traitement pour aller mieux.
Je ne sors plus depuis plusieurs semaines et cette laxophobie. J'aimerai pouvoir rencontrer du monde mais c'est quasi impossible. Je suis en train de perdre mes amis a ne plus sortir je n'ai pas réellement de vie sociale.

J'ai beau regardé sur le net je n'ai pas trouvé vraiment de spécialiste contre la laxophobie. Je suis un peu perdu l'ideal serait donc de trouver un thérapeute qui fait une TCC?
La TCC c'est vraiment la chose plus efficace pour résoudre nos problèmes?

Merci
Avatar de l’utilisateur
bdi49
Habitué
 
Message(s) : 40
Inscription : Dim 02 Août 2015, 13:13
 

Re: TCC pour les laxophobes

Message par Tristan da Cunha » Lun 23 Mai 2016, 11:25

Je pense au contraire qu’il est très intéressant de « chercher le fond du problème ». Mais il est évident qu’une psychanalyse est un cheminement au long cours pour des résultats appréciables au bout de plusieurs mois voire plusieurs années seulement. C’est en tout cas la voie que j’ai empruntée.

Je comprends très bien que l’impatience de vivre puisse exiger des résultats immédiats ou rapides, mais un travail de fond aura toujours un impact plus durable et profond que des solutions d’urgence ou provisoires, dont les effets sont par définition transitoires ou éphémères.

Si tu relis bien les différents sujets sur la TCC, tu verras que cette thérapie se prête en premier lieu aux personnes ayant vécu un traumatisme. Même si elle peut s’adresser à tout le monde. Lorsqu’il s’agit d’une anxiété généralisée, en tous cas d’une angoisse implantée depuis toujours ou presque, l’analyse est peut-être plus appropriée. Mais ce n’est que mon avis.

D’une manière générale, tu es à l’heure actuelle trop focalisé à la fois sur ton ventre et ses diverses manifestations, et le concept de laxophobie en tant que tel. Il faut que tu redresses la tête pour élargir ton champ de vision. Pour tout d’abord considérer la laxophobie comme une phobie parmi d’autres, qu’un spécialiste des phobies saura appréhender comme il sait appréhender les autres. Pour aussi l’aborder toi-même pour ce qu’elle est : une phobie. Laquelle n’est que l’expression d’une angoisse sourde beaucoup plus profonde qu’il te faut dénicher pour t’en débarrasser et t’en guérir.
Avatar de l’utilisateur
Tristan da Cunha
Admin
 
Message(s) : 2351
Inscription : Ven 07 Oct 2011, 21:56
 

Re: TCC pour les laxophobes

Message par bdi49 » Lun 23 Mai 2016, 17:53

Et de ton côté tu es guérie de cette laxophobie ? Une TCC est censé être bénéfique au bout de 3 mois? 6 mois? Un an voir plus?
Le problème est que vu que cela fait des années que j'ai ceci j'aimerai m'en sortir et avoir pleinement une vie sociale "normale" et surtout me laisser la chance de rencontrer je l'espère quelqu'un.

Je suis d'accord je suis trop focalisé sur mon ventre et diverses manifestations et il va falloir lâcher prise. J'espère un jour que je me débarrasserai de cette laxophobie et que je rencontrai quelqu'un qui ne me jugera pas et m'acceptera tel que je suis.
Avatar de l’utilisateur
bdi49
Habitué
 
Message(s) : 40
Inscription : Dim 02 Août 2015, 13:13
 

Re: TCC pour les laxophobes

Message par bouh95 » Mar 24 Mai 2016, 1:00

Je rejoins Tristan. La TCC est surtout indiquée pour ceux qui ont vécu un événement traumatisant. Si tu n'arrives pas à situer précisément le début de ta phobie, cest qu'elle est sûrement l'expression d'un mal être plus profond, et dans ce cas là, une thérapie "classique" aura peut être des effets plus durables.

Quant à la durée d'une thérapie, que ce soit TCC ou autre, c'est toujours très difficile à dire. Tout dépend de toi, de la relation que tu as avec ton thérapeute, des bloquages que tu peux avoir. Parfois, il faut aussi laisser le temps au temps, pour prendre conscience de choses dont on ne soupçonnait même pas l'existence. Mais si ton anxiété et ta phobie sont installées depuis longtemps, il semble raisonnable de penser qu'il faudra aussi du temps pour tout résoudre.
L'amour rend aveugle. L'amour doit rendre aveugle ! Il a sa propre lumière. Éblouissante. Daniel Pennac.
Avatar de l’utilisateur
bouh95
Modérateur
 
Message(s) : 430
Inscription : Sam 24 Avr 2010, 14:33
 

Re: TCC pour les laxophobes

Message par Tristan da Cunha » Mar 24 Mai 2016, 10:55

Suis-je guéri ? Me poser une telle question ne peut que soudain me faire douter sur mon état actuel ! :pt1cable:
Je vais peut-être te surprendre mais je ne me pose pas cette question, sa possible réponse n’a pour moi plus aucune importance. Ce qui est sans doute un signe.

Il serait un peu long de développer mon cas personnel sur ce fil, et ce n’est pas l’endroit, mais pour résumer, je vais mieux et je vis mieux qu’il y a des années en arrière. Comme la plupart des membres de ce forum, j’ai traversé la période où même des choses banales me semblaient difficiles, effrayantes, insurmontables, impossibles. Autant de choses qu’aujourd’hui j’entreprends sans m’interroger sur mes capacités. Cela s’appelle la confiance en soi. Elle ne peut s’acquérir et se développer que par la confrontation à ce qui nous fait peur. Certes, il m’arrive encore d’avoir des sueurs froides en certaines circonstances, mais de manière générale je ne panique plus et je gère la situation avec l’expérience de celui qui a déjà réussi à faire face. Du reste, peut-on s’affirmer guéri à jamais de quelque chose qui nous a gâché la vie tant d’années ? Je n’en suis pas sûr, dès lors que je suis et resterai toujours colopathe, et quelques courtes périodes de rechutes sont comme des piqûres de rappel. Mais j’ai accepté ma condition et je fais avec, je m’adapte. Ce qui est sûr, et c’est le plus important, j’ai cessé de focaliser sur mon ventre. Il n’est plus le centre de ma vie et ne dicte plus ma conduite. Il n’est qu’un paramètre à prendre en compte. La plupart du temps je l’oublie.

Pour en revenir au sujet, une TCC pourrait en effet t’aider à renforcer cette confiance en soi en te plaçant dans des mises en situation progressives. Dans cette mesure, oui je peux t’y encourager. Mais la TCC ne soignera pas les failles intérieures et le mal-être général qui est sans doute à la source de cette angoisse permanente, de cette anxiété généralisée depuis manifestement très longtemps. Je vais me répéter, mais problèmes physiques mis à part, les maux de ventre sont l’expression à la surface de douleurs enfouies, éludées, voire d’une colère, en tout cas de sentiments non exprimés. Et focaliser sur ces manifestations physiques n’est qu’une manière de continuer à détourner le regard de ce qui nous ronge vraiment. C’est d’ailleurs pourquoi, dans le cadre de ma psychothérapie, je n’ai que très peu évoqué la phobie. J’ai parlé de ce qu’il y avait à traiter sous la surface. Il ne faut pas tourner autour du pot.

Quant à savoir la durée d’une psychothérapie, quelle qu’elle soit, il n’y en a aucune de prédéfinie. Comme l’écrit ma camarade, dont je partage l’avis, elle varie en fonction des cas individuels, de l’ampleur de leurs problèmes, de leurs progrès, de leur investissement, mais aussi du thérapeute lui-même. Tu voudrais un agenda clairement établi, mais non, ce n’est pas ainsi que ça fonctionne, et il te faut accepter cette idée.
Avatar de l’utilisateur
Tristan da Cunha
Admin
 
Message(s) : 2351
Inscription : Ven 07 Oct 2011, 21:56
 

Re: TCC pour les laxophobes

Message par bdi49 » Mar 24 Mai 2016, 19:31

Je suis d'accord avec vous. j'en ai parlé a mon psychologue hier et selon lui si après la fibre/coloscopie il n'y a rien cela sera surement d'ordre psychologique. Tant que je ne serai pas en harmonie avec ma tête et mon ventre (2ieme cerveau) il y y aura toujours un déséquilibre et il a raison.
L'avantage est comme tu dis c'est que vu que vu que c'est une anxiété généralisé il faut chercher le fond du problème par exemple une emotion refoulée, un traumatisme ou des micro traumatismes que j'ai peut être du avoir subi durant mon enfance et j'ai mes petites idées. Mon mal être est général

Je suis d'accord qu'il va falloir aussi que j'arrête de trop me focaliser sur mes maux de ventre et surtout lâcher prise et moins me poser trop de question qui ne sont que source d'angoisse et avoir plus confiance en soi.

Je comprends que le travail peut être très long et qu'il va falloir que j'accepte d'être plus sensible a l'intestin. et colopathie a vie.
Cependant même si c'est dur je dois essayer de sortir et me laisser des chances de rencontrer des femmes.
Ces derniers temps j'ai eu une remise en question sur mon célibat, la séduction, vie sociale et si j'arriverai a rencontrer quelqu'un malgré ma laxophobie, colopathie... Sans compter le travail qui était stressant mon ventre m'a envoyé une alerte, me signalait un danger....

Affaire a a suivre :)
Avatar de l’utilisateur
bdi49
Habitué
 
Message(s) : 40
Inscription : Dim 02 Août 2015, 13:13
 
 
Précédent

Retour vers Thérapies psychologiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron